8 choses à ne jamais jeter dans les WC !

Nombreux sont ceux qui considèrent leur WC comme une véritable poubelle. Nos toilettes sont pourtant là pour recueillir nos besoins, du papier WC… et c’est à peu près tout !

Jeter tout et n’importe quoi dans les toilettes peut avoir un impact particulièrement néfaste sur l’environnement. Il en va de même pour les canalisations qui y sont reliées, tout comme les stations d’épuration qui sont en aval. Afin de ne pas enrayer la chaîne d’évacuation de nos matières fécales et de ne pas affecter l’écosystème des égouts, voici huit éléments à ne surtout pas jeter dans vos toilettes !

1. Les cotons-tiges

Le coton-tige figure dans le top 10 des déchets les plus présents dans nos océans et sur les plages du monde entier, car trop petit que pour être arrêté par les grilles de filtration des stations d’épuration. Un super pollueur qui a heureusement été banni de nos supermarchés par une directive européenne (du moins dans sa version tout en plastique).

2. Les lingettes jetables

Très résistantes, au contraire d’un mouchoir en papier conventionnel, les lingettes sont elles aussi particulièrement néfastes pour l’environnement. Une fois qu’elles se retrouvent dans les canalisations, elles se gonflent peu à peu d’eau et de graisses pour former une masse visqueuse. Parfait pour obstruer les conduits à l’entrée des stations d’épuration !

3. Les médicaments

Dans tous les cas de figure, vos médicaments périmés doivent être rapportés à la pharmacie. Les stations d’épurations ne sont pas conçues pour traiter ce type de déchets. Elles laissent donc s’échapper dans la nature une série de molécules qui troublent la physiologie des organismes aquatiques allant jusqu’à provoquer un changement de sexe chez certains poissons !

4. L’eau de javel et ses dérivés

Très nocive pour l’environnement, l’eau de javel (composée d’hypochlorite de sodium pur et de sel) abîme et ronge les fosses septiques une fois qu’elle est rejetée dans les toilettes. Elle détruit aussi bon nombre de micro-organismes une fois déversée dans la nature. Mieux vaut utiliser du vinaigre blanc ou du bicarbonate de soude pour nettoyer vos toilettes !

5. La litière pour chat

Même si elles sont qualifiées d’agglomérantes et que leur emballage précise qu’elles peuvent être jetées dans les toilettes, on ne jette pas de la litière pour chat dans les WC !  En effet, les chasses d’eau de dernière génération, qui consomment moins d’eau pour fonctionner, ne permettent pas l’évacuation ces grandes quantités d’éléments solides. Résultat, les litières bouchent vos canalisations !

6. Les serviettes intimes et les tampons hygiéniques

En moyenne, une serviette ou un tampon hygiénique jeté dans les toilettes mettra près de 500 ans pour totalement se désagréger car principalement composé d’éléments synthétiques. En outre, à l’image des serviettes jetables, leurs homologues intimes se gorgent d’eau et de graisse et finissent par se muer en gros bouchons !

7. Les produits chimiques

Peintures, solvants, engrais, produits ménagers sont très difficiles à éliminer par les processus d’épuration conventionnels. Résultat : la faune et la flore aquatique dégustent une fois ces eaux usées et contaminées rejetées dans la nature !

8. Les chewing-gums

Un chewing-gum exige au moins cinq ans pour se dégrader. Celui-ci ne se dissout pas dans l’eau et risque donc de boucher vos toilettes en adhérant aux parois de vos canalisations. Le chewing-gum va donc à la poubelle !