Garder une gouttière propre : Voici comment faire !

Des vents violents et des feuilles mortes : la combinaison est radicale pour encombrer, surtout dans les régions boisées. Mais comment nettoyer votre gouttière et combien de fois par an faut-il le faire ?

Vous vivez dans une zone boisée ?

Il va sans dire que dans une zone boisée, il s’agira de nettoyer sa gouttière davantage que dans un centre-ville. S’il y a de nombreux arbres dans votre région, il est préférable de nettoyer votre gouttière à la fin du mois de novembre de chaque année. À ce moment-là, la plupart des feuilles sont tombées. Il est préférable d’enlever les branches et la mousse en période de sécheresse, donc nettoyer votre gouttière à la fin du printemps n’est certainement pas une mauvaise idée. Il vaut mieux le faire trop que trop peu, car cela permet d’éviter les blocages. Si vous vivez dans un centre-ville ou dans un village sans beaucoup de verdure, vous pouvez vous en tenir à un nettoyage annuel.

Attention à la sécurité

Vu que vous devrez travailler en hauteur, prenez toutes les précautions nécessaires. Utilisez une échelle solide et posez-la dans la position la plus stable possible. De préférence, gardez quelqu’un à proximité.

Les gouttières des toits plats sont les plus menacées

Les gouttières des toits plats étant souvent constituées d’une toiture intérieure, des fissures peuvent apparaître au bout d’un certain temps. Si, après un orage, l’eau de pluie commence à s’écouler le long de la façade, c’est le signe que quelque chose ne va pas dans votre gouttière. Il existe deux solutions pour s’attaquer à ce problème. Une temporaire et une plus permanente.

Dans le premier cas, traitez la gouttière avec du goudron. Ainsi, c’est une réparation qui peut tenir plusieurs années. Si vous désirez quelque chose de plus durable, disons au moins vingt ans, une nouvelle couche imperméable est la solution. En principe, le premier traitement est à la portée de tous, mais il est préférable de laisser la deuxième option à un spécialiste.