Cuisine et salle de bain : quelle peinture choisir ?

14-02-20 - Immovlan.be

Que cela soit dans la cuisine ou la salle de bain, la peinture des murs sera soumise à rude épreuve. En effet, dans ces pièces de passage, bien souvent humides et techniques, il convient d’opter pour une peinture adaptée.

Toute la difficulté d’une pièce dans laquelle règnera un haut taux d’humidité, comme la salle de bain ou la cuisine, consiste à trouver une peinture qui ne soit pas poreuse et qui n’attire pas la poussière. De manière générale, plus une peinture présentera un fini brillant, plus sa capacité à être lavée sera importante. Ce type de peintures, qualifiées de « fermées » par les professionnels, sont plus imperméables et donc moins salissantes. On optera donc pour une peinture brillante ou, à tout le moins, présentant une finition soyeuses ou satinée.

Dans le même ordre d’idées, outre les salissures, la peinture de ces pièces doit aussi présenter une certaine résistance technique. Dans ce domaine, les peintures qualifiées de lavables sont à même de supporter un coup d’éponge en surface, tandis que les peintures lessivables, un peu à l’image d’un revêtement plastifié, sont à même d’être frottées plus énergiquement avec un produit nettoyant comme du savon noir.

Aérer la pièce est primordial !

Aussi résistante soit la peinture choisie, cela ne doit pas vous empêcher d’aérer régulièrement et convenablement la pièce. En effet, dans les pièces humides, on a tendance à penser qu’une peinture lessivable va être à même de tout endurer. C’est faux ! Si la pièce nest pas saine, la peinture ne fera aucun miracle. Comme une autre, elle peut se craqueler, gondoler et se recouvrir de moisissures. Il est donc capital de ventiler cuisine et salle de bain afin que de l’air frais, moins chargé en humidité que l’air ambiant, y circule régulièrement.

Et le nombre de couches ?

La peinture exige généralement l’application de deux couches. Selon la teinte du mur et la couleur choisie, un primaire ou une troisième couche peut s’avérer nécessaire. La marque, la qualité et la teinte de la peinture peuvent aussi avoir de l’importance. Dans tous les cas, ne négligez surtout pas les temps de séchage entre deux couches. Il est primordial de bien respecter les recommandations du fabricant afin d’éviter toute déconvenue !