Achat d’un nouveau four : 4 points d’attention

Cest lune des pièces maîtresses de la cuisine. Le four, généralement encastré ou positionné sous la table de cuisson, est devenu un accessoire dont on ne peut plus se passer pour cuisiner efficacement et rapidement. Mais entre les modèles dentrée de gamme et les références qui passent allègrement la barre des 1.000 , comment choisir le bon modèle ?

À l’occasion de l’achat de votre nouveau four électrique, il est important de vérifier plusieurs critères avant de jeter votre dévolu sur l’un ou l’autre modèle…

Les modes de cuisson

On le sait, en matière de cuisine, la réussite d’un plat tient pour beaucoup dans sa cuisson. Quiche, viande ou gâteau, à chaque préparation son mode de cuisson privilégié. Du coup, si vous êtes du genre cordon-bleu, mieux vaut opter pour un four qui offre plusieurs fonctionnalités. Du côté des fours traditionnels, il existe généralement quatre modes de cuisson : la convection naturelle par voûte et sole, par sole uniquement (pour les pâtisseries), le grill et le tournebroche. Plus perfectionnés, les fours multifonctions offrent une cuisson plus rapide et plus homogène des aliments, et ce grâce au fait qu’ils sont dotés d’une turbine de ventilation qui permet de choisir entre un mode de cuisson à air brassé ou à chaleur tournante.

L’entretien

Les fours d’aujourd’hui disposent généralement d’une fonction d’auto-nettoyage qui fonctionne soit par catalyse, soit par pyrolyse. La première est un procédé qui détruit les résidus de graisse par oxydation pendant la cuisson des plats (au-delà de 180°) tandis que la pyrolyse détruit la graisse mais aussi les sucres résiduels à une température nettement plus élevée (500°), ce qui réduit le nettoyage à un simple coup d’éponge une fois le processus terminé. La catalyse, elle, nécessitera de frotter un peu plus.

Le design

Qui dit équipement encastré dit appareil qui s’intègre au mieux au style de votre cuisine. Du four au style rétro à l’appareil ultra épuré dénué de tout interrupteur ou mollette, le choix n’a jamais été aussi vaste qu’actuellement. Optez pour un modèle qui rehaussera l’ambiance de votre cuisine en misant sur sa forme et sa couleur.

Porte battante ou coulissante ?

La porte battante équipe plus de 95 % des fours. Elle représente la solution idéale lorsque le four est situé sous un plan de travail ou lorsqu’il est logé en hauteur. Certains modèles disposent de rails télescopiques qui permettent de faire coulisser les plats très facilement. D’autres proposent également un système qui vous permet de glisser la porte sous l’enceinte du four. Vous accédez ainsi directement au four, sans obstacle ce qui réduit les risques de brûlure.

Autre possibilité : la porte tiroir qui, ici aussi, vous aidera à ne pas vous brûler. La porte coulisse tout simplement sur deux rails. Dans ce cas également, c’est sous un plan de travail que ces fours seront les plus appropriés.