Sécurité : Vaut-il mieux investir dans une caméra ou une alarme ?

A l’heure où l’on compte plus de 141 cambriolages par jour en Belgique, il est primordial d’équiper son habitation d’un système de sécurité performant. Le marché regorge de différents dispositifs de surveillance… Que choisir ?

 

La vidéosurveillance : un argument dissuasif

La caméra de surveillance est avant tout un outil de dissuasion. Dès lors, mieux vaut l’exposer de manière visible dans ou devant votre habitation. Munie d’une connexion internet, elle vous permet de garder un œil sur votre logement à distance sans vous exposer au moindre risque.

Avec les nouvelles technologies d’image et de stockage, vous pouvez, à prix démocratique, enregistrer des vidéos en Full HD qui seront sauvegardées dans le cloud pour plus de sécurité. Vous pourrez ensuite consulter vos enregistrements partout et tout le temps, via votre smartphone ou votre ordinateur.

Certaines caméras sont munies d’un mode infrarouge qui leur permet de capturer des séquences de nuit. D’autres vont pouvoir s’activer lorsqu’elles détectent du mouvement dans leur zone de couverture.

Atouts :

  • Vous gardez un œil constant sur votre habitation via vos appareils connectés.
  • Lorsque visible, elle dissuade les personnes malveillantes de pénétrer dans votre habitation.
  • Vous bénéficiez d’un avantage en cas de litige, preuve à l’appui.

Inconvénients :

  • Si votre caméra ne dispose pas stockage local, il suffira au cambrioleur de couper l’accès à Internet pour la neutraliser.
  • Vous serez averti de l’intrusion, mais rien ne dissuadera le voleur de poursuivre son infraction.

Lors de l’achat, veillez cependant à vérifier certains paramètres :

  • Si vous songez à installer votre équipement en wifi, soyez sûrs des performances de votre réseau. Le cas contraire, certaines caméras disposent de prises Ethernet.
  • Renseignez-vous sur les moyens de stockage de votre appareil. Mieux vaut se fier aux stockages « cloud-only» qui permettent de crypter vos enregistrements. Les dispositifs obsolètes de stockage à flux ouvert sur Internet sont à proscrire.
  • Vérifier l’angle de vue, en fonction du lieu où vous souhaitez installer votre caméra.
  • Si vous souhaitez surveiller votre jardin, veillez à ce que le dispositif soit résistant aux intempéries.

L’alarme : une valeur sûre

Les systèmes d’alarme ont pour but de faire fuir les cambrioleurs et d’éventuellement avertir des contacts (comme la police) en cas d’infraction. Munie de capteurs, l’alarme enclenche une sirène intérieure et extérieure lorsque ceux-ci détectent du mouvement. Il ne s’agit donc pas d’un équipement préventif, l’enjeu est d’agir lorsqu’une menace est détectée en générant un élément sonore bruyant et désagréable.

A l’heure actuelle, certains dispositifs vous permettent de prendre le contrôle de votre alarme à partir d’une application installée sur vos appareils connectés. Vous pourrez ainsi armer et désarmer votre équipement à distance, mais aussi être le premier averti en cas d’intrusion.

De plus, vous pourrez compléter votre dispositif par divers capteurs qui renforceront la sécurité de votre habitation. On songe par exemple aux détecteurs d’ouverture de portes et de fenêtres, ou au couplage possible avec vos détecteurs de fumée.

Avantages :

  • Son efficacité dans la détection de mouvement.
  • Sa capacité à signaler une intrusion auprès de vous, votre voisinage ou la police.

Inconvénients :

  • Parfois onéreux, en fonction de l’installation.
  • La sirène peut se déclencher sans intrusion, que cela soit dû à une mauvaise installation ou à la détection d’un élément inoffensif en mouvement.

En conclusion : pour plus de sécurité, couplez les deux dispositifs !

Vous l’aurez compris, la meilleure solution est de coupler la caméra de surveillance à un système d’alarme. Ainsi, vous pourrez être en position d’une image lorsque votre alarme détecte du mouvement dans votre habitation. En plus de pouvoir avertir la police et votre voisinage de l’intrusion, vous pourrez appuyer votre dossier d’images en cas d’infraction constatée.