Voici comment vous assurer que votre entrepreneur termine le chantier à temps !

Que ce soit dans l’optique d’une construction ou d’une rénovation, il est important que les entrepreneurs auxquels vous faites appel, respectent le planning. A une époque où le carnet de commandes de nombreux entrepreneurs est surchargé, comment pouvez-vous vous en assurer ?

C’était encore dans la presse récemment. Les carnets de commandes de nombreux entrepreneurs sont bien remplis. Certains entrepreneurs réclament même un délai d’un an avant de commencer votre chantier ! Mais comment faire en sorte que votre projet de construction ne soit pas trop retardé ?

Posez la question

Lors de votre recherche d’entrepreneur, soyez franc et exprimez votre désir d’avoir votre chantier prêt à temps. Demandez à l’entrepreneur s’il est en mesure de respecter le planning. Vous devriez peut-être faire des concessions quant au délai… Souvent, ce sont les meilleurs entrepreneurs qui sont les plus occupés !

Mettez le tout sur papier 

Si votre entrepreneur vous promet qu’il sera en mesure de respecter une échéance, assurez-vous d’indiquer le tout sur papier. Indiquez quand le chantier doit être achevé au plus tard ou, si vous préférez, une date de début et un délai d’exécution. Précisez également le nombre de jours qui peuvent être pris en compte pour le calcul du retard dû aux conditions météorologiques. Vous pouvez également convenir de la sanction si l’entrepreneur ne se conforme pas à cet accord. Par exemple, vous pouvez convenir d’une indemnité par mois de retard.

Soyez rapide !

Si vous remarquez que le chantier de construction est retardé lors des travaux, informez l’entrepreneur des ententes conclues au préalable. Vous pouvez le faire, par exemple, via un mail. Si le chantier prend toujours plus de retard, vous pouvez informer l’entrepreneur par lettre recommandée de ce qui a été convenu et lui demander de respecter le calendrier. Si le retard s’accumule toujours, avertissez-le quant aux indemnités que vous lui demanderez, toujours conformément au contrat.

Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)