Poêle à bois : Devez-vous nécessairement tuber la cheminée?

18-11-19 - Immovlan.be

Lorsquon envisage linstallation dun poêle à bois ou à granulés, beaucoup sinterrogent sur lopportunité dutiliser un conduit de cheminée existant. Faut-il le ramoner ? Convient-il au type de poêle que vous comptez installer ? Est-il parfaitement étanche ? Autant de questions légitimes qui trouvent toutes, réponse grâce à une solution simple : le tubage du conduit de cheminée.

Le principe est relativement élémentaire : plutôt que de laisser monter la fumée dans un conduit nu, sans trop en connaître l’état général, on introduit à l’intérieur de celui-ci un tubage indépendant en inox qui d’un côté est raccordé au poêle et de l’autre à la sortie au niveau de la toiture. Non seulement le tirage du foyer sen voit amélioré mais, en plus, vous contribuez à sécuriser votre installation tout en vous assurant de sa longévité.

Vieux conduits de cheminée : méfiance !

Les conduits de cheminée traditionnels sont généralement maçonnés et ne sont plus adaptés à l’évacuation des fumées des poêles daujourdhui. Trop larges et souvent peu étanches, ils sont synonymes de risques à cause d’un mauvais tirage, de la condensation voire d’une trop faible résistance à la température des fumées. Autant d’écueils qui augmentent les risques dincendie et qui ont un impact négatif sur le fonctionnement et le rendement de votre poêle.

Le tubage fait donc figure de solution idéale, que le conduit soit droit ou dévoyé, grâce à l’utilisation de tubes en inox flexible. Ceux-ci sont généralement pourvus d’une double couche dont la paroi intérieure est parfaitement lisse. Pour les conduits droits on utilise plutôt un tube en inox rigide. Un conduit rond et lisse qui est parfaitement adapté au diamètre du poêle et qui optimise du coup son fonctionnement.

Pour toute question ou conseil, n’hésitez pas à faire appel à un expert en cheminée ou, dans un premier temps, à une entreprise de ramonage.