Aménager une salle de bain : 8 points à tenir à l’œil

15-10-19 - Immovlan.be

Pour une salle de bain à la fois agréable et fonctionnelle, mieux vaut ne pas négliger son aménagement. Voici huit points qui doivent retenir votre attention avant dentamer vos travaux.

La ventilation

Incontournable dans une pièce destinée à devenir une salle de bain, une bonne ventilation évite la condensation, les moisissures et l’écaillage des peintures. En cas de doute, mieux vaut consulter un expert avant d’opter pour l’un ou l’autre système de ventilation (fenêtre, extracteur mécanique, ventilation statique par système de tirage naturel…). L’apparition de taches noires sur les parois de la salle de bain ou sur les joints est souvent le signe d’une ventilation insuffisante.

Le chauffage

Si vous envisagez d’installer un radiateur dans la pièce que vous comptez aménager en salle de bain, il peut être nécessaire de modifier votre installation de chauffage central et d’opter pour une chaudière plus puissante. On peut aussi préférer un sèche-serviettes électrique qui, en même temps, fera office de radiateur. Dans ce cas, optez pour un appareil qui réponde aux normes de protection électrique en vigueur.

Les canalisations

Si vous conservez d’anciennes canalisations, assurez-vous qu’elles soient en bon état (pas de fuite apparente ou de suintement) et qu’elles soient adaptées au débit d’évacuation dune douche ou dune baignoire, soit 40 mm de diamètre au minimum.

Larrivée deau

Ici, il est impératif de s’assurer que la pression est suffisante pour alimenter un pommeau de douche de manière « décente ». Rien de pire qu’une douche qui dégage un maigre filet d’eau…

Les murs et cloisons

Les murs et cloisons de séparation doivent être suffisamment résistants pour supporter le poids des différents équipements de la salle de bain (meubles, bac et cabine de douche, ballon d’eau chaude, bidet, WC,…). Attention donc à la structure de vois parois…

Le revêtement mural

Le revêtement des murs de la salle d’eau constitue la première barrière à la pénétration de l’humidité. Celui-ci doit donc être particulièrement soigné. Si vous optez pour du carrelage, et plus particulièrement à proximité d’un évier ou de la baignoire, les zones les plus sensibles sont les joints entre les carreaux sur les parois qui encadrent bains et douches, et ce sur une hauteur d’au moins deux mètres pour toute surface exposée aux éclaboussures. Pensez à enduire vos cloisons d’un produit hydrofuge, avant la pose du carrelage.

Les joints

Les angles et les raccordements sur les douches, les jonctions verticales entre les parois, les jonctions horizontales entre le sol et les cloisons ainsi qu’entre les cloisons et les sanitaires sont des endroits sujets aux infiltrations d’eau. Il faut donc veiller à ce que les joints ne soient pas décollés ou abimés. En outre, ceux-ci doivent idéalement être fongicides.

Le plancher

Enfin, le plancher de la pièce doit être suffisamment costaud afin de supporter des charges importantes, à l’image d’une baignoire remplie d’eau (soit entre 150 et 200 kg). En outre, son revêtement doit être étanche. Un plancher apparent ou un parquet devra impérativement être traité avec un produit de vitrification.