Combien coûte un toit vert ?

14-10-19 - Immovlan.be

Les toits verts sont actuellement à la mode ! Et cela se comprend : les espaces habitables sont de plus en plus petits, mais il faut bien un toit pour couvrir le tout ! Si vous voulez investir dans cette tendance écologique, vous devez tenir compte de ce qui suit.

Deux types différents

Avec un toit vert « extensif », seules les herbes, les mousses et les plantes grasses poussent sur votre toit. Cela nécessite moins d’entretien et cette végétation ne pèse pas très lourd. Un toit vert « intensif » exige plus d’efforts. En effet, ce type de toit se compose de buissons, d’arbres et de fleurs qui nécessitent plus d’attention. Non seulement votre toiture doit être suffisamment solide, mais cela entraine aussi des frais plus élevés.

Le nombre de couches

Pour un toit de qualité, sachez que plusieurs couches sont recommandées : une couche absorbante, une pour le drainage et une pour le filtrage. Parfois, le nombre de ces couches grimpe à 5, pour une protection optimale de votre toiture.

Tenir compte de la superficie

Pas besoin d’être un génie pour savoir qu’une grande surface coûtera plus cher ! Si vous avez beaucoup de mètres carrés, demandez une remise, sinon, cela risque de vite devenir impayable. Pour une toiture extensive, vous pouvez compter sur environ 80 euros le m². La variante intensive peut atteindre 200 euros par m².

Faites-le vous-même

Si vous avez la main verte, vous pouvez vous y essayer, surtout si vous optez pour un toit « extensif ». Cependant, si vous vous voulez être sûr de ne pas avoir de problèmes avec votre toit, un professionnel est alors chaudement recommandé.

Des subventions sont-elles possibles ?

Vérifiez auprès de votre service communal, certaines communes accordent des subventions. Ces subventions peuvent aller jusqu’à environ 30 euros par mètre carré.