Taques à induction : tout ce qu’il faut savoir !

01-10-19 - Immovlan.be

Quelles casseroles utiliser avec linduction ? Quel produit dentretien privilégier pour nettoyer vos taques ? Quest-ce que la fonction booster ? Voici toutes les réponses !

Au contraire des taques électriques conventionnelles ou de la vitrocéramique, les tables à induction reposent sur le phénomène magnétique. Tout logiquement, il faut donc utiliser des contenants qui sont eux aussi magnétiques. Pour vérifier que vos récipients sont compatibles avec l’induction, jetez un œil sous le contenant afin de voir si un logo flanqué dun petit ressort s’y trouve. Autre possibilité : faire le test à l’aide d’un aimant. Si celui-ci reste accroché au fond du récipient, c’est qu’il est compatible avec l’induction.

En outre, de façon générale, il est recommandé d’utiliser des casseroles et des poêles de bonne facture, munies d’un fond plat et suffisamment épais afin d’obtenir de bons résultats de cuisson. Une surface parfaitement plane supprime en effet les points de surchauffe où les aliments pourraient avoir tendance à coller. En outre, plus le fond du récipient est épais, mieux la chaleur est répartie et uniforme.

Suivez le cercle

Ce qu’on ignore souvent c’est que le diamètre des casseroles utilisées a également de limportance. En effet, le cercle qui est dessiné sur votre table de cuisson détermine la taille minimale de la casserole que vous pouvez utiliser. Son diamètre ne peut être inférieur à 12 % de la taille de ce cercle. Donc, par exemple, une zone d’induction de 21 cm nécessitera une casserole affichant un diamètre de minimum 18 cm.

Par contre, si un double cercle est dessiné sur la table, c’est que des petites casseroles peuvent tout aussi bien fonctionner, en ce compris une petite cafetière italienne par exemple.

Boostez votre cuisson

La plupart des tables à induction intègrent aujourd’hui une fonction booster, particulièrement pratique. Celle-ci concoure à augmenter de manière considérable la puissance du foyer en très peu de temps, ce qui permet par exemple de faire bouillir une casserole d’eau en un peu moins de 3 minutes. Cette fonction doit par contre être évitée avec certains récipients, dont les cocottes en fonte émaillée. L’émail peut en effet être endommagé lorsque la montée en chaleur est trop rapide.

Et l’entretien ?

Le nettoyage de votre table de cuisson doit bien entendu se faire une fois les plaques éteintes. Veillez aussi à attendre le refroidissement complet des zones à nettoyer. Afin d’éviter que les salissures s’accumulent, le plus facile est de nettoyer vos taques après chaque utilisation.

Pour ce faire, recourez à une microfibre ainsi qu’à un produit de nettoyage adéquat. Frottées sans tarder, les salissures s’enlèveront facilement à l’aide d’une éponge non abrasive ou d’un grattoir spécial. Dans tous les cas, évitez les gels et poudres à récurer qui pourraient griffer votre appareil de façon irrémédiable !

Résistante, une taque à induction n’est néanmoins pas incassable ! Évitez du coup les frottements ainsi que les chocs avec les récipients. Mieux vaut donc éviter d’utiliser votre table de cuisson comme plan de travail. N’y posez pas d’ustensiles qui risqueraient de la rayer, ni les couvercles chauds qui pourraient générer un effet “ventouse” au risque d’endommager la table. Enfin, assurez-vous que celle-ci est propre avant de l’utiliser afin de ne pas cuire des salissures déjà présentes sur sa surface. Celles-ci seront alors plus difficiles à enlever.