Sécheresse : voici comment sauver votre potager !

25-07-19 - Immovlan.be

En cette période de sécheresse, les potagers nécessitent un arrosage important. Mais sachez qu’un paillage efficace permettra de réduire considérablement la quantité d’eau nécessaire pour le développement de vos légumes !

Pailler son potager consiste à recouvrir le sol autour de ses plants de légume d’une couche de protection (si possible) végétale. Ce paillis peut être réalisé à partir de nombreux éléments différents : foin, paille, feuilles mortes, fougères, copeaux de bois, écorces décomposées, tondes de pelouses (une fois les herbes préalablement bien séchées au soleil), etc.

Avantages indéniables

En fonction de la saison, le paillage comporte de nombreux avantages comme limiter la prolifération des mauvaises herbes, isoler la terre du froid, enrichir le sol grâce à la lente décomposition du paillage. En cette période estivale, le paillage présente aussi un autre avantage intéressant : limiter l’évaporation de l’eau.

Economie d’eau

Protégeant la terre des rayons directs du soleil, le paillage va en effet limiter considérablement l’évaporation de l’eau contenue dans le sol. Une zone paillée va donc rester humide plus longtemps et les cultures qui y sont plantées auront alors moins besoin d’arrosage. Surtout si vous optez pour un paillis épais (une bonne couche de 10 à 15 cm de foin par exemple). De plus, un sol nu forme une croute en surface en cas de sécheresse. Croute qui empêche, ensuite, une bonne absorption de l’eau lors d’un arrosage ultérieur. L’eau y ruissellera en surface et ne pénètrera pas profondément dans le sol. A l’inverse, un sol paillé absorbe mieux l’eau lors des arrosages. On peut donc limiter drastiquement la quantité d’eau utilisée.