Quel vitrage choisir pour votre maison ? On fait le point avec vous !

04-07-19 - Immovlan.be

Opter pour des fenêtres en double voire en triple vitrage offre de nombreux avantages, notamment en termes disolation thermique et phonique. Mais le verre ne se limite plus qu’à une simple histoire de couches, que du contraire !

Grâce au retour des baies vitrées intérieures, que cela soit pour ouvrir une cuisine vers la pièce à vivre ou une salle de bain vers la chambre à coucher, le simple vitrage est toujours bel et bien d’actualité. Du moins dans nos intérieurs. En effet, trop peu isolant, il n’est plus plébiscité que dans ces cas bien particuliers, mais plus pour une fenêtre donnant sur l’extérieur de la maison. Et quand on sait que les fenêtres représentent quelque 20 % de la déperdition de la chaleur dans une habitation, mieux vaut opter pour un vitrage le plus isolant possible !

De nos jours, dans plus de 95 % des cas, il est conseillé d’opter pour du double vitrage, à savoir une vitre composée de deux lames de verre séparées entre elles par une lame d’air ou, mieux, de gaz rares comme l’argon ou le krypton qui font office d’isolants thermiques et phoniques naturels. Chaque lame de verre est généralement épaisse de 4 mm, tandis que la lame d’air l’est de 12 à 16 mm.

Plus cest mieux !

Dans le cas d’une maison passive ou à énergie positive, on optera pour le triple vitrage. Celui-ci assurera une parfaite isolation, et limitera donc les déperditions énergétiques dans le logement. Celui-ci a pour principe l’assemblage de trois couches de verre, elles aussi remplies de gaz isolant. Une structure particulière qui permet de créer un espace hermétique qui ralentira les déplacements gazeux et bloquera les variations thermiques. Certains facteurs peuvent néanmoins atténuer la qualité de l’isolation de ce type de vitrage, à l’image de la qualité de la menuiserie du châssis, de l’étanchéité, de l’orientation de la fenêtre ou encore de la localisation de la maison.

Le verre dans tous ses états

Outre les double et triple vitrages, les fabricants de verre ont également mis au point d’autres alternatives, à l’image du verre Securit, qui retarde les effractions jusqu’à 30 minutes ou le verre antibruit, plus épais, qui est recommandé dans les quartiers qui subissent de nombreuses nuisances sonores. Pour une exposition plein sud, il peut être utile d’opter pour un vitrage doté d’un traitement solaire qui, en renvoyant les rayons du soleil, évitera la surchauffe de vos pièces tout en atténuant les risques de décoloration de vos murs et textiles domestiques. Le verre autonettoyant pour sa part est à privilégier pour les fenêtres difficiles d’accès ou les vérandas. Enfin, petit bijou de technologie, le verre électrostatique s’opacifie sur commande grâce au passage d’un faible courant électrique.