Entretien du jardin : 4 mythes trop répandus !

08-05-19 - Immovlan.be

Sur le web ou dans les livres sont diffusées des méthodes naturelles qui ne sont pas forcément de bonnes solutions. En général, elles ne résistent pas un examen plus approfondi et présentent souvent des désavantages insoupçonnés.

Désherber avec du sel

Pour éviter d’utiliser des produits chimiques, extrêmement nocifs, pour désherber vos allées ou votre terrasse, un vieux truc de grand-mère consiste à utiliser du sel. Il est indéniable que le sel est efficace pour désherber, mais il provoque aussi des effets indésirables. En effet, si le sel fera disparaître les mauvaises herbes, il tuera également une grande partie des micro-organismes présents dans le sol. Il faut y ajouter que plus rien ne poussera sur une terre traité au sel pendant des mois et même des années si le dosage était trop important. Même sur une allée cela peut s’avérer néfaste car les eaux de ruissellement propageront le sel là où vous ne le souhaitez pas. Il vaut donc mieux s’abstenir d’utiliser du sel pour désherber en lui préférant une méthode beaucoup plus douce, même si elle est fastidieuse, à savoir l’arrachage manuel.

L’introduction de coccinelles

Ces insectes sont des alliés efficaces dans la lutte contre les pucerons, le fait est avéré. Ils se vendent en jardinerie, parfois sous forme de larve. Le problème est que ces coccinelles sont généralement d’origine asiatique. Ces espèces s’adaptent très bien à nos climats, mais elles se reproduisent très vite au détriment des espèces indigènes au point de devenir rapidement envahissantes. Pour éviter la croissance anarchique de coccinelles asiatiques, il y a une évidence: il faut éviter de les introduire dans nos jardins. Si vous souhaitez néanmoins en acheter, assures-vous auprès des jardineries qu’ils vendent des coccinelles de nos régions. Deux alternatives sont possibles: d’une part, favoriser l’installation naturelle de coccinelles bien de chez nous en favorisant la biodiversité végétale ou d’en capturer dans la nature.

Alléger du sol avec du sable

Cette méthode est souvent conseillée pour alléger un sol argileux, mais c’est une fausse bonne idée. En effet, le sable et l’argile ne se mélangent pas bien et contribuent à déstructurer le sol. A la moindre pluie un peu soutenue, une couche très dure se formera en surface. La vie aura très difficile de s’y développer. La culture d’engrais verts, des apports réguliers de compost ainsi qu’une couverture permanente du sol sont des solutions plus appropriées.

Pièges à bière pour les limaces

La bière attire les limaces et elles se noient dans les récipients disposés près des plantes à protéger. Il s’agit donc d’un piège efficace, mais qui induit cependant un effet non souhaité. En effet, l’attirance pour la bière est tellement forte que des limaces venant de très loin et qui ne seraient jamais venues dans votre jardin, feront le déplacement pour goûter au divin breuvage. Il vaut donc mieux utiliser d’autres méthodes douces comme celle d’une barrière de coquilles d’œufs écrasés par exemple.