Portes blindées : ce qu’il faut savoir avant de craquer !

07-05-19 - Immovlan.be

Soyons honnêtes avec vous : empêcher tout risque de cambriolage est quasiment impossible. En revanche, il est parfaitement possible de minimiser les risques, notamment via l’installation d’une porte blindée. Que devez-vous savoir à ce sujet ?

Le blindage d’une porte est une pratique qui n’est pas si récente, mais qui permet de grandement limiter les risques d’intrusion. Bon à savoir, si vous désirez installer une porte blindée, il existe deux possibilités : la première consiste en la dépose de l’ancienne porte et l’installation d’une nouvelle, blindée, ainsi que du dormant. La seconde est plus économique puisqu’elle consiste en l’installation d’un bâti blindé sur la porte existante. Cette dernière solution, vous l’aurez compris, est moins robuste, mais plus économique.

Les avantages d’une porte blindée sont indéniables : longue durée de vie, isolation thermique et acoustique, sentiment de sécurité…

Mais attention…

Sachez toutefois que tout n’est pas si simple : généralement, ces portes ont des formats standards. Mesurez donc bien votre porte actuelle… Ensuite, sachez également que ces portes doivent, de préférence, être installées par des professionnels : elles sont lourdes à installer. Enfin, le budget requis est pour le moins conséquent.

Combien ?

Tout dépend de ce que vous désirez. Pour un blindage de votre porte existante, avec changement de la serrure, comptez entre 1.000 et 2.000 €. Pour une nouvelle porte avec son cadre (pose toujours comprise), comptez au grand minimum 1.500 €, avec des prix pouvant s’envoler jusqu’à 5.000 €.