Visseuse ou visseuse à choc, laquelle choisir ?

25-04-19 - Immovlan.be

Une visseuse est un outil indispensable pour tout bon bricoleur, même amateur. Mais que faut-il choisir au moment de s’équiper : une visseuse classique ou une visseuse à choc ?

Quiconque a déjà tenté de visser plusieurs vis consécutivement, même dans du bois tendre, comprendra tout l’intérêt de disposer d’une bonne visseuse dans sa boîte à outils. Mais savez-vous qu’il existe deux familles de visseuses : les visseuses perceuses et les visseuses à choc ?

Quelle différence ?

La visseuse classique fonctionne sur le même principe qu’une perceuse. Elle tourne « simplement » jusqu’à rencontrer une résistance. Quand la résistance devient trop forte, en fonction du niveau réglé sur son embrayage, la visseuse s’arrête de tourner. Une visseuse à choc fonctionne différemment. D’abord, sa vitesse de rotation est, généralement, plus élevée. Ce qui permet d’enfoncer plus rapidement ses vis. Mais la différence fondamentale réside dans son fonctionnement quand elle rencontre une résistance. Elle ne s’arrête pas mais donne alors de petits coups consécutifs de manière tangentielle.

Taper du pied

On utilise souvent la comparaison avec la façon de serrer une roue de voiture afin d’expliquer cette différence. Faire tourner calmement la clé à la main et s’arrêter quand la résistance est trop forte s’apparente à « travailler comme une visseuse perceuse ». À l’inverse, faire tourner la clé rapidement d’un geste du poignet pour ensuite donner des coups de pieds sur la clé pour terminer le serrage revient à « travailler comme une visseuse à choc ».

Plus rapide et performant

En résumé, la visseuse à choc permet donc de travailler plus rapidement. C’est pratique quand on doit enfoncer de nombreuses vis consécutivement. Une visseuse à choc permet, en outre, d’enfoncer plus facilement des vis dans des surfaces dures, comme du bois exotique par exemple. Son système de frappe tangentielle permet en effet d’atteindre un couple de serrage bien plus élevé qu’avec une visseuse perceuse classique. On soulignera toutefois que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce couple plus élevé ne rend pas la machine plus « physique » à manipuler. Au contraire, une visseuse à choc ne renvoie pas d’effet de couple dans le poignet comme une visseuse perceuse classique et peut se manier d’une main.

Plus chère

En revanche, la visseuse à choc est en général un peu plus chère qu’une visseuse classique, mais aussi plus bruyante et nécessite d’utiliser des embouts de qualité pour résister aux à-coups. Il faut aussi veiller à s’arrêter à temps lors du vissage, surtout dans des bois tendres, sous peine de voir la vis s’y enfoncer comme dans du beurre !