Comment se constituer sa boîte à outils idéale

28-03-19

Vous comptez acheter une maison à rénover. Ou vous avez décidé de faire quelques travaux vous-même dans votre habitation. Même si vous n’êtes pas le pro du bricolage, c’est important d’avoir une boîte à outils digne de ce nom, pour être paré à toute éventualité. Quand on répare ou qu’on bricole, mieux vaut avoir le bon outil à portée de main. Vous gagnerez du temps et éviterez bien des frustrations.

Pour vous aider à constituer la boîte à outils idéale, on a dressé la liste des indispensables. Histoire d’éviter les dépenses et achats inutiles.

J’imprime la check-list de la boîte à outils idéale

1. Les outils de base

Même si vous n’êtes pas bricoleur professionnel, privilégiez toujours des outils de bricolage de qualité. Ils seront plus solides, plus précis, plus sûrs, ne rouilleront pas et vous les garderez de nombreuses années. Qualité rime donc aussi avec durabilité. Que trouve-t-on parmi les basiques d’un kit à outils ?

  • Un marteau d’établi
  • Un petit marteau léger
  • Un marteau à panne fendue pour arracher les clous
  • Des tournevis plats et cruciformes
  • Une scie à bois
  • Une scie à métaux
  • Un mètre enrouleur, un mètre pliant, une équerre
  • Un cutter (Stanley)
  • Une pince crocodile
  • Un niveau à bulle
  • Des ciseaux
  • Une clé à molette
  • Une tenaille
  • Un jeu de clés plates
  • Des clés à douille
  • Un jeu de clés Allen® (de 1 à 10 mm) pour tout visser ou dévisser
  • Un crayon à papier
  • Une perceuse et des mèches
  • Des clous, des chevilles, des vis, des écrous de taille et diamètres divers

2. Les outils pour l’électricité, la plomberie et la menuiserie

Les basiques ne suffisent pas si l’on souhaite s’engager dans des travaux de rénovation plus complexes. Ou si le bricolage devient votre passe-temps favori. Les travaux d’électricité ou de plomberie, par exemple, nécessitent des outils spécifiques. Parmi les must-have, on retiendra :

  • Un marteau de charpentier, idéal pour planter les clous sans abîmer le bois
  • Un chasse-clou, pour enfoncer les têtes de clou dans le bois
  • Une pince coupante
  • Un pied à coulisse
  • Une pince à dénuder
  • Un niveau laser
  • Un fer à souder
  • Une disqueuse
  • Un multimètre
  • Un rabot
  • Une lime
  • Un pointeau
  • Une scie circulaire
  • Une scie sauteuse
  • Une perceuse à percussion
  • Un aspirateur d’atelier

3. N’oubliez pas votre sécurité

Bricoler sans protection est dangereux. Dans votre coffret à outils, veillez donc toujours à avoir :

  • Des lunettes de protection
  • Une paire de gants
  • Un masque
  • Une salopette avec protection (en cas de contact avec des lames)
  • Des chaussures de sécurité
  • Des protège-bras et protège-jambes (si vous utilisez disqueuse et autre grosses machines à scier)

Bricolez aussi au maximum sur un établi !

4. Et pour tout ranger ?

Investir dans des bacs à tiroirs pour ranger clous, vis et petits outils est très pratique. Sinon, rangez la majorité de vos outils dans une caisse à outils prévues à cet effet. Il en existe de plusieurs tailles. Au moment de choisir, réfléchissez à l’évolution de votre outillage. Vous pouvez aussi consacrer une boîte de rangement par types d’outils : outils à bois, outils de base, outils pour l’électricité, etc. En métal, elles sont plus durables. A roulettes, très pratiques.

Téléchargez ici notre fiche complète des outils pour se constituer la boîte !

Et si malgré tout, vous avez des travaux à effectuer qui nécessitent un pro – chauffage, électricité, fuites d’eau ou de gaz – on vous livre nos conseils pour trouver un bon réparateur !