Avec cette astuce de pro, réalisez des raccords de peinture irréprochables !

17-01-19 - Immovlan.be

Vous pensiez qu’installer un ruban de masquage serait suffisant pour réaliser un beau raccord de peinture entre les murs et le plafond ? Pour être certain d’atteindre un résultat parfait, il y a un petit truc en plus à ne pas oublier !

Les raccords entre un plafond et des murs sont rarement parfaits et bien rectilignes. Il est quasiment impossible (sauf à faire preuve d’une très grande maîtrise du pinceau…) de tracer un raccord irréprochable lors des travaux de mise en peinture.

Bavures

Mais, contrairement à ce que l’on pense généralement, poser simplement un ruban de masquage n’empêche pas toujours la peinture de déborder. Sur certaines zones irrégulières, la peinture peut laisser d’inesthétiques bavures au moment de retirer le ruban de masque. En outre, le plafonnage au niveau du raccord dans l’angle n’est pas toujours net, ce qui ne permet pas d’atteindre une finition irréprochable.

Mastic à peindre

La solution est d’utiliser un mastic à peindre. Généralement, c’est l’Elastofill que les professionnels utilisent le plus souvent. Concrètement, il faut d’abord peindre le plafond en dépassant légèrement de quelques centimètres sur le haut du mur. Ensuite, collez du ruban de masquage sur le plafond de manière rectiligne à quelques millimètres le long du raccord avec le mur. Dans l’angle avec le mur, réalisez un joint d’Elastoffil et lissez-le délicatement avec un doigt trempé dans de l’eau savoneuse (comme pour poser un joint de silicone traditionnel). Le joint va alors légèrement déborder sur le ruban de masquage.

Sans attendre !

Sans attendre que le mastic ne sèche, peignez alors le dessus du mur avec un pinceau. Dès que l’ensemble du raccord avec le plafond est réalisé, retirez le ruban de masquage délicatement, tant que le joint reste souple, avant de continuer à peindre le reste du mur au rouleau. Pour un résultat optimal, n’oubliez pas d’utiliser un ruban de masquage spécialement dédié à ces travaux de peinture (il est moins adhérent et se retire plus facilement).

Double effet !

Grâce à cette technique, vous réaliserez des raccords parfaits et bien rectilignes entre les murs et le plafond. La ligne droite créée par le ruban de masquage servira de trompe l’œil pour donner l’impression que le raccord est irréprochable. D’autant plus que le mastic servira de barrière étanche empêchant les bavures sur la peinture du plafond. En outre, le joint de mastic réalisé dans l’angle du mur en gommera les imperfections (angle pas net, bavure dans le plafonnage, etc.).


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.