2 questions essentielles à se poser avant d’emménager son grenier

12-12-18 - Immovlan.be

Peut-être manquez-vous d’espace dans votre maison et envisagez-vous de transformer votre grenier en une pièce à vivre. Si c’est le cas, il y a quelques précautions à prendre avant de vous lancer dans les travaux…

Dans une maison, il arrive que l’on ait des espaces inexploités, à l’image d’un grenier, par exemple. Du coup, on se dit qu’on le transformerait bien en une chambre supplémentaire, en un espace de jeux pour les enfants ou même en un bureau ou un dressing… Mais en pratique, ce n’est pas jamais simple.  Il y a en effet des démarches administratives et techniques à entreprendre si on veut faire cela correctement, dans les règles de l’art et en toute sécurité.

Faut-il un permis d’urbanisme ?

Il se fait que vous allez modifier l’affectation d’un espace intérieur et donc, il convient d’introduire une demande de permis d’urbanisme. Si vous ne le faites pas, vous risquez une amende car vous commettez une infraction administrative. Alors, d’accord, le risque d’inspection est minime mais cela peut poser des problèmes en matière d’assurance, par exemple, ou lors de la vente de la maison quand le nouvel acquéreur risque de constater la non-conformité du bâtiment par rapport à l’acte notarial.

Ceci dit, les démarches peuvent être entreprises par l’entrepreneur qui va effectuer les travaux. Si vous faites appel à une entreprise, elle devra d’ailleurs s’assurer, avant de démarrer les travaux, que le permis a bien été délivré.

Est-ce faisable techniquement ?

Diverses vérifications techniques doivent également être entreprises avant de rénover un grenier car des travaux dans les combles peuvent avoir un impact sur la stabilité du bâtiment : des modifications de la structure comportent en effet des risques de fragilisation qu’il ne faut pas négliger. A vous donc (par l’intermédiaire de l’entreprise qui fait les travaux) de vérifier, par exemple, l’état de la charpente et du revêtement de la toiture, l’état du plancher, la résistance du sol en fonction de la nouvelle utilisation prévue ou encore, la présence ou non d’une bonne isolation.

Viennent alors toute une série de travaux pour aménager ce nouvel espace comme la pose d’un escalier pour accéder au grenier s’il n’est pas déjà existant ou s’il est trop vieillot, l’isolation phonique et/ou thermique du sol, des travaux d’électricité, de chauffage, éventuellement la pose de fenêtres de toit… Bref, ce ne sont pas des travaux à prendre à la légère. Réfléchissez-y avant de vous lancer…