Faut-il protéger vos plantes en hiver?

05-12-18 - Immovlan.be

L’hiver est à nos portes et ses attaques par surprise peuvent être meurtrières pour nos chères petites plantes, exposées aux grands froids. Quelles plantes doivent faire l’objet de protections particulières ?

Plantes caduques (chêne, platane, érable, bouleau…)

Elles ne nécessitent que peu de protection puisqu’elles perdent leurs feuilles en hiver et qu’elles sont moins sensibles au froid. Certaines apprécieront néanmoins un paillage fait de feuilles séchées ou d’écorces.

Plantes persistantes (plantes qui gardent leurs feuilles toute l’année)

Leur végétation n’est que ralentie pendant l’hiver et demandent donc certains soins pour faire face aux gelées. L’eau présente dans la sève se cristallise en cas de gel et fait éclater les cellules. Pas de panique cependant, la moindre petite gelée ne va pas faire mourir votre plante, il faut en général une période de gel prolongé pour que les dégâts soient irréversibles.

Plantes de pleine terre

Les racines des plantes vivaces mais aussi les jeunes arbustes, nécessitent une protection contre le gel. Pour ce faire, l’utilisation d’un paillage végétal (des écorces, du paillis de lin, un tapis de feuilles mortes, quelques centimètres de compost ou de fumier) est totalement indiqué. En outre, les paillages végétaux ont un autre avantage. Lors de leur décomposition, ils auront une action fertilisante qui favorisera la repousse au printemps.

Plantes en bacs et en pots

Ce sont les plantes les plus exposées aux gelées car l’ensemble de la surface du pot est au contact de l’air. Il est indispensable de les disposer à l’endroit le mieux protégé du froid et du vent.

Plantes méditerranéennes (Palmiers, oliviers, agrumes, lauriers-roses…)

Ces plantes sont aujourd’hui plus résistantes à nos climats qu’auparavant. Le réchauffement climatique joue également un rôle, mais ce n’est pas une garantie absolue. Des coups de gel prononcés sont encore fréquents et s’avèrent destructeurs pour les plantes méditerranéennes. S’il n’est pas possible de les rentrer, utiliser au minimum un voile d’hivernage qui vous fera gagner quelques degrés. A titre d’exemple, un citronnier ou un oranger qui résiste à une température de -7° sans voile, résistera avec un voile d’hivernage à une température de -10°.

Un emplacement adapté

Pour passer l’hiver sans encombre, les plantes méditerranéennes devront être placées de préférence dans les endroits les plus ensoleillés, à l’abri des vents. Dans la mesure du possible, rentrez-les en hiver. L’abri doit être frais, aéré et lumineux. Sa température doit idéalement se situer entre 5 et 8°C pour la plupart des plantes, entre 10 et 12° pour les lauriers et les mimosas, bougainvilliers, jasmins… et entre 15 et 20° pour les orangers et citronniers. Si vous les rentrez dans la maison, les plantes doivent être éloignées de toutes sources de chaleur.

Un dernier conseil: si vos plantes en pot passent l’été dehors, ne les rentrez pas brutalement dès qu’il commence à faire froid, pour éviter un choc thermique.


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.