Qu’est-ce que de l’« eau dure » ? Voici ce que vous risquez !

28-11-18 - Immovlan.be

Quelques indices vous laissent penser que l’eau qui coule de votre robinet est très calcaire ? C’est bien possible. La grande majorité de l’eau de distribution chez nous est riche en calcaire. Il est temps de faire le point sur « l’eau dure » !

L’eau du robinet contient naturellement du calcaire. Mais en fonction de votre lieu de résidence, l’eau de distribution qui arrive jusqu’à votre compteur peut être plus ou moins riche en calcaire. On dit alors qu’elle est « dure » ou « douce ». En Wallonie, compte tenu de la composition du sol, généralement, l’eau de distribution est plutôt dure.

Qu’est-ce que de l’eau dure ?

Concrètement, on parle d’eau dure quand elle dépasse 32 degrés français (° f). À l’inverse, on parle d’eau douce quand on descend sous 15 °f. Entre les deux, on parle d’eau « moyennement dure ». Comment connaître la dureté de votre eau ? C’est simple : cette information est généralement mentionnée sur votre facture d’eau. Vérifiez dans quelle catégorie votre eau se situe sur base du niveau de °f renseigné par votre fournisseur. S’il n’est pas mentionné sur votre facture, contactez alors votre fournisseur d’eau. Il est légalement tenu de vous communiquer cette information. En pratique, sur les sites internet des fournisseurs d’eau, on peut déjà facilement connaître cette information en introduisant simplement son code postal.

Quels sont les risques ?

Une eau dure ne comporte aucun risque pour la santé. Au contraire, elle apporte du calcium et du magnésium qui sont bénéfiques pour la santé. Pas de panique, donc ! En revanche, une dureté élevée de l’eau entraine indiscutablement un risque d’entartrage important des appareils (percolateurs, machines à laver…) et autres équipements (pommeaux de douche, canalisations…) domestiques. En fonction du type d’appareil que l’on utilise pour l’eau chaude sanitaire, une eau dure peut également entrainer une surconsommation d’énergie. Une eau dure laisse également de nombreux dépôts blanchâtres dans les zones humides (la douche principalement) et rend le linge moins souple au sortir de la machine à laver.

Que faire si son eau est dure ?

Si votre eau de distribution est très dure, la solution la plus efficace est de faire installer un adoucisseur. Attention : veillez toutefois à ne pas descendre sous 15°f pour éviter les problèmes qu’une eau trop douce pourrait, à l’inverse, causer. Si vous ne souhaitez pas installer d’adoucisseur, alors veillez surtout à ne pas chauffer votre eau sanitaire à plus de 60° C. Le phénomène d’entartrage s’accélère en effet rapidement au-delà de cette température.


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.