5 signes avant-coureurs qui annoncent une panne de chaudière cet hiver

27-11-18 - Immovlan.be

Quoi de pire qu’une panne de chaudière en plein hiver ? Pour vous éviter ce désagrément, voici 5 petits signes avant-coureurs à vérifier facilement chez vous.

De nombreuses causes peuvent expliquer une panne de chaudière. Mais ces 5 signes avant-coureurs doivent déjà vous permettre de vous inquiéter à l’approche de l’hiver. Les vérifier ne vous prendra pas plus de quelques minutes.

1. Quel âge a ma chaudière ?

Une chaudière plus âgée présente assez logiquement un risque de panne plus élevée qu’une récente. Concrètement, inquiétez-vous particulièrement si votre chaudière a plus de quinze ans.

2. De quand date mon dernier entretien ?

En Belgique, l’entretien de sa chaudière est obligatoire. Une chaudière au gaz doit au minimum être entretenue tous les 2 ou 3 ans (3 ans en Wallonie et à Bruxelles, 2 ans en Flandre). Une chaudière au mazout doit être entretenue au minimum une fois par an. En plus de respecter l’obligation légale, l’entretien régulier de votre chaudière permet de limiter le risque de panne (nettoyage des filtres, du gicleur, du brûleur etc.) mais aussi de diminuer votre consommation. Si vous ne vous en souvenez plus, vérifiez dans vos factures la date du dernier entretien de votre chaudière.

3. Quelle est la pression dans mon circuit de chauffage ?

Jetez un coup d’œil à la pression dans votre circuit de chauffage. Il suffit de regarder le manomètre : la bonne pression se situe généralement entre 1 et 2 bars (voire 2,5 bars pour les maisons très hautes). Si la pression est inférieure à 1 bar, vous avez certainement une fuite dans le circuit et votre chaudière risque de se mettre en sécurité.

4. Où en est le niveau dans ma citerne ?

Cela paraît plutôt évident de vérifier le niveau de sa citerne ! Mais le « coup de la panne » reste un grand classique ! Pensez donc à jeter un œil au niveau de votre citerne régulièrement. Dans le cas d’une citerne à mazout, surtout si elle est ancienne, veillez à ne jamais vider totalement la cuve, la pompe risquerait d’aspirer les dépôts du fond de la citerne et s’obstruer.

5.Vos pièces mettent plus de temps à chauffer ?

Vous avez l’impression que vos pièces mettent plus de temps à chauffer que par le passé ? Ce n’est peut-être pas qu’une impression ! Avec le temps ou l’encrassement, le rendement d’une chaudière peut diminuer jusqu’à ne plus lui permettre d’atteindre les températures de confort nécessaire. C’est un signe que la panne n’est peut-être plus très loin.


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.