Quel parquet choisir ? Massif, semi-massif, stratifié… ?

23-11-18 - Immovlan.be

Chaleureux, le parquet reste une valeur sûre pour habiller le sol de nos maisons. Mais quel parquet choisir : un massif, un semi-massif ou un stratifié ? Faisons le point sur les avantages et les inconvénients de chacun.

Le parquet a toujours la cote dans nos maisons ou appartements. Surtout pour les espaces de nuit généralement. Mais bien sûr, aujourd’hui, le terme parquet ne s’applique plus toujours exclusivement à un seul type de revêtement de sol intégralement en bois. Mais quel parquet choisir, dès lors ?

1. Le parquet massif

Pour le distinguer des autres catégories apparues entre temps, le « vrai » parquet de nos aïeuls se nomment dorénavant parquet massif. Comme son nom l’indique, il s’agit donc d’un revêtement composé intégralement de la même essence de bois sur toute son épaisseur, généralement autour des 2 à 2,5 cm. C’est le parquet le plus naturel et le plus noble.

Ce revêtement présente plusieurs avantages :

  • Offrir le plus beau « cachet »
  • Être résistant dans le temps
  • Pouvoir être poncé à plusieurs reprises en rénovation
  • Aspect chaleureux
  • Traitements différents possibles pour un coup de jeune (vitrifié, ciré, blanchi, etc.)
  • Pose sur lambourdes possible

Mais aussi quelques inconvénients :

  • Prix parfois dissuasif pour les grandes surfaces
  • Pose qui peut-être plus complexe

2. Le parquet semi-massif

Comme son nom l’indique, le parquet semi-massif comporte une couche massive en surface. Mais, contrairement au parquet massif, il n’est pas composé intégralement de ce bois noble. On retrouve sous sa belle surface une ou plusieurs couches moins onéreuses.

Ce revêtement présente plusieurs avantages :

  • Conserver une apparence naturelle
  • Être plus économique à l’achat qu’un parquet massif
  • Pouvoir être poncé en cas de besoin
  • Aspect chaleureux conservé

Mais aussi quelques inconvénients :

  • Couche d’usure « relativement » mince qui ne peut être poncée que « quelque fois »
  • Durée de vie inférieure à celle d’un vrai parquet massif
  • Pose qui peut rester complexe si l’on n’opte pas pour une pose flottante.

3. Le parquet stratifié

Contrairement aux parquets massifs et semi-massifs, le parquet stratifié n’est pas composé en surface de bois mais d’une résine synthétique. Cette impression supérieure peut néanmoins imiter (plus ou moins fidèlement) les veines du bois et être retenue en divers coloris.

Ce revêtement présente plusieurs avantages :

  • Très facile d’entretien
  • Le plus économique à l’achat
  • Pose facile et rapide
  • Surface au style à la carte

Mais aussi quelques inconvénients :

  • Allure plus ou moins plastique/artificielle en fonction du modèle
  • Dégradation plus rapide de la couche d’usure en fonction de son épaisseur
  • Pas de rénovation/ponçage possible

 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.