Comment être sûr que son poêle est assez puissant ?

22-11-18 - Immovlan.be

Le prix de l’énergie vous incite à installer un poêle à bois ou à pellets dans votre habitation ? Bonne idée ! Mais attention, il est impératif de choisir un poêle dont la puissance est adaptée à votre maison ! Mais comment évaluer cette puissance nécessaire ?

Sur le marché, on trouve une grande variété de poêle. On veillera néanmoins à ne pas commander un modèle uniquement sur base de critères esthétiques ! Outre de vérifier si ses caractéristiques techniques (notamment le diamètre du conduit d’évacuation des fumées) peuvent s’adapter à votre situation, vous veillerez également à choisir un modèle dont la puissance de chauffe convient à sa future mission. Généralement, elle se situe entre 3 et 20 kW.

Quel volume à chauffer ?

Premier relevé indispensable à effectuer : quel volume le poêle devra-t-il chauffer ? Pour le savoir, mesurez la superficie, en m², de la zone à chauffer et multipliez-la simplement par la hauteur (en m) sous plafond dans cet espace. Un salon/salle à manger de 60 m² avec une hauteur sous plafond de 2,5 m, donnera, par exemple, un volume à chauffer de 150 m³. Attention : ne prenez en considération que les pièces directement chauffées par le poêle. Donc celle où il se situe et, éventuellement, les pièces contigües mais seulement si elles communiquent « largement ». Inutile de mesurer une ou des pièces situées au bout d’un long couloir.

Quelle isolation ?

Une fois le volume à chauffer connu, il faudra bien sûr encore tenir compte du niveau d’isolation de sa maison. Pour un calcul précis, mieux vaut s’adresser à un expert spécialisé. Mais si vous voulez effectuer une première estimation pour orienter vos recherches, vous pouvez tabler sur +/- 0,04 kW/m³ pour une habitation moyennent isolée. Dans notre exemple, pour chauffer notre volume de 150 m³, un poêle d’une puissance de 6 kW sera suffisant (150 m³ multiplié par 0,04).

Règle d’or essentielle !

Dernier conseil : mieux vaut un poêle légèrement sous-dimensionné qui « turbine » qu’un poêle surdimensionné qui ne fonctionne qu’au ralenti ! Autant le savoir.