6 conseils pour bien planter un arbre! (et c’est le bon moment)

13-11-18 - Immovlan.be

L’automne est la saison idéale pour planter un arbre. Mais il ne suffit pas « simplement » de creuser un petit trou pour s’assurer de son bon redémarrage au printemps. Voici quelques petits conseils utiles à suivre pour mettre toutes les chances de son côté !

Les arbres achetés en racines nues doivent préférablement être plantés au début de l’automne. Quand le sol est encore chaud et humide, la production de radicelles débute plus tôt et la reprise de l’arbre est améliorée.

Bien choisir l’endroit !

La première étape primordiale avant de planter un arbre consiste à bien choisir son emplacement. Renseignez-vous quant à sa taille maximale et projetez-là pour éviter de mauvaises surprises. Pensez aussi à la zone d’ombre engendrée.

Creusez à l’avance !

Idéalement, pensez à creuser le trou longtemps à l’avance. Si possible au moins 2 à 3 semaines. Le trou ne doit pas non plus être trop petit : il doit faire au moins deux fois le volume de la motte racinaire de l’arbre à planter. Réservez la terre retirée du trou sur une bâche et ameublissez bien le fond du trou pour faciliter la reprise des racines.

Pralinage

Avant de planter l’arbre, n’oubliez pas de couper une partie de l’extrémité de ses racines et de les tremper dans un mélange d’eau, de terre et de bouse de vache si possible ! Ce « pralinage » peut également être réalisé à partir d’un mélange vendu en jardinerie pour une plus grande efficacité.

Pensez aux tuteurs !

Dernière étape importante avant de planter l’arbre : plantez solidement un ou plusieurs (trois idéalement) tuteurs. Effectuer cette étape avant de planter l’arbre permet d’éviter d’abîmer ses racines par la suite ! Ne prenez pas des tuteurs trop courts. Ils doivent arriver au minimum à l’endroit où l’arbre doit se ramifier.

Utilisez un repère

Afin d’enfoncer l’arbre à une profondeur idéale, utilisez une latte de bois posée sur le sol, en travers du trou, comme repère. Les racines doivent être sous le sol mais le tronc pas trop profondément enterré. Remplissez le fond du trou d’un terreau conseillé pour le type d’arbre envisagé et déposez les racines bien à plat sur ce cône de terreau. On comble ensuite le trou avec la terre remisée sur la bâche en prenant soin de bien l’émietter avant de l’insérer et ensuite de la compacter du pied.

Pensez à l’arrosage !

Avec la terre excédentaire, réalisez un petit bourrelet autour de l’arbre pour faciliter l’arrosage. Une opération à renouveler souvent durant au moins deux ans, surtout en période de sécheresse. Laissez également le sol nu autour de l’arbre ou installez-y un paillage. Mais pas de gazon. Pour terminer : attachez solidement l’arbre à ses tuteurs.


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.