1 cuisine sur 5 est de ce type et pourtant, elle n’est pas idéale

03-10-18 - Immovlan.be

Non, ce n’est pas la plus pratique. Pourtant, ce type de cuisine est de plus en plus répandu. Serait-ce la fin du règne de l’îlot central ?

Parce que la pièce est étriquée, ou au contraire parce qu’on souhaite qu’elle se fonde élégamment sur un des murs du salon, la cuisine en longueur, dite « linéaire » est une option de plus en plus plébiscitée.

Aujourd’hui, elle représente 20% du marché d’après les chiffres publiés par un célèbre cuisiniste. Mais cette implantation atypique complique la mise en place du sacro-saint « triangle d’activité » que toute bonne cuisine se doit de prendre en compte: laver, préparer, cuire ou encore ranger, laver, préparer, cuire.

Il y a deux types de cuisines linéaires. Celles qui doivent se faufiler dans une pièce toute en longueur et celles qui sont ouvertes face au salon. Dans le premier cas, il y a deux options. Si la pièce fait plus de 2,10 mètres de large, on pourra installer la cuisine en U. Si on n’a pas les 2,10 mètres requis, il faudra se contenter d’aménager un seul côté. En revanche, si on a une cuisine linéaire ouverte sur le salon, la seule contrainte est de faire en sorte que les colonnes touchent un mur.