Les conseils d’un pro pour peindre sans soucis

30/08/2018

La peinture est un domaine où il n’est pas impossible de se débrouiller seul. Si l’électricité, la plomberie, la menuiserie ou la maçonnerie demandent des aptitudes spécifiques, peindre les murs et les plafonds sont plus abordables. Il faut cependant tenir compte des petits conseils que nous livre Antoine, bricoleur expérimenté.

Le bon matos

« Le premier petit truc que je vous donnerai, c’est d’acheter des bons pinceaux. Dans le commerce, on en trouve à des prix dérisoires mais sacrifier une dizaine d’euros dans l’acquisition de bon matériel n’est pas une bonne idée. Un pinceau de qualité donnera un meilleur résultat et vous évitera de devoir repasser sur votre ouvrage. Il en va de même pour la peinture. Faites un choix judicieux car cela ne vous reviendra pas forcément plus cher. Une peinture de base demandera sans doute de repasser plusieurs couches ce qui vous coûtera du temps et un prix aussi élevé ».

Un oignon dans un bol d’eau froide…

Déposer un carton ou un plastique sous votre pot est intéressant pour éviter que les coulées de votre pinceau ne se retrouvent sur votre sol ou sur votre escabeau. Vous pouvez également être incommodé par les odeurs que dégage votre peinture. « Mon grand-père découpait un oignon qu’il plaçait dans un bol d’eau froide ce qui avait pour effet d’atténuer l’odeur. Après avoir terminé votre travail si l’odeur persiste, des récipients remplis de lait permettent également de remédier au problème ».

Protégez le mobilier et le sol

Il convient de protéger tout le mobilier ou le sol qui pourrait être souillé avec les tâches de peinture : « Si vous travaillez dans une pièce qui n’a pas été vidée, de grands plastiques ou du papier journal pourront être étalés et éviteront ainsi les coulées qui ne manqueront pas de tomber du plafond. Si vous avez dû protéger certains endroits (fenêtres, murs..) avec du ruban adhésif, enlevez-les avant que la peinture ne soit complètement sèche. Dans le même ordre d’idée, gardez un chiffon à portée de main. Au cas où vous peindriez une surface qui ne doit pas l’être, vous pourrez la frotter de suite ».

Légèrement humidifiés

Revenu du magasin avec vos nouveaux pinceaux, ne vous mettez pas de suite au travail. « Je vous conseille de nettoyer rouleaux et pinceaux à l’eau chaude avant de commencer à peindre. En effet, des poils et des particules risquent de se détacher souillant ainsi votre peinture ou votre travail. Même chose pour le rouleau qu’il faudra légèrement humidifier pour que la couleur adhère mieux. Pas trop quand même car si l’eau se mêle à la peinture, il y aura beaucoup trop de coulées ».

Nettoyage du matériel

Après le travail, la corvée nettoyage des pinceaux n’est pas très motivante mais elle s’avère nécessaire si vous voulez conserver vos pinceaux en bon état. « Nettoyez-les à l’eau ou au white spirit et puis emballez les têtes dans du papier aluminium. En ayant pris soin de bien chasser l’air, vos pinceaux seront prêts à l’emploi pour un prochain usage ».