Peindre par vous-même : 5 erreurs à éviter

22-03-18 - Immovlan.be

Nous sommes de moins en moins nombreux à faire appel à des professionnels pour repeindre une pièce ou un couloir… Si l’opération n’a rien d’insurmontable en soi, elle réclame tout de même un minimum de préparation. Avant de vous lancer, lisez ceci pour ne pas commettre les 5 erreurs les plus courantes…

Matériel ou peinture bas de gamme

Il est évidemment tentant de se réfugier sur des peintures, des pinceaux ou des rouleaux bon marché. Mais ces économies sont à relativiser : une peinture bon marché vous imposera sans doute d’appliquer plus de couches… et donc d’utiliser plus de peinture, pour un résultat qui ne sera peut-être pas à la hauteur de vos espérances. Cliquez ici pour calculer la bonne quantité de peinture à acheter. Il en va de même pour le matériel : un pinceau bas de gamme qui se décompose quand vous peignez, ce n’est certes pas l’assurance d’un travail bien fait…

Mur non préparé

C’est un grand classique. Pressé de voir le résultat, nous avons tous tendance à y aller un peu trop vite et de repeindre vite fait un mur qui pourtant, n’était pas préparé pour un tel traitement. Pour avoir un résultat capable de bluffer vos amis, il faut que tous les indicateurs soient au vert, à commencer par le mur. Veillez donc à ce que votre mur soit propre, sans fissure et bien sec. N’hésitez pas à le poncer et à le lessiver dans toute sa surface : la clé d’un mur bien fait, elle est là !

Pas de protection

Pour éviter les bavures sur d’autres murs et les taches sur le sol ou les meubles, pensez à vider la pièce au maximum, à protéger le sol avec une bâche, à enlever les caches des prises et surtout, à bien masquer les bords des murs adjacents. Une fois votre pièce prête, pensez à vous protéger vous-mêmes : gants, vieux vêtements, vieilles chaussures… Ce sera du temps gagné par la suite !

Pas de primaire

L’absence de primaire ou, de manière plus globale, de sous-couche, peut donner un résultat très peu homogène : la peinture risque soit de ne pas adhérer au support, soit de se retrouver absorbée par ce dernier ! La sous-couche est donc cruciale pour un beau rendu. Pensez également à opter pour un primaire adapté à votre surface.

Trop de peinture ou pas assez…

C’est un grand classique des débutants : un pinceau trop chargé, au risque d’avoir des grosses bavures ou des coulures, voire pas assez, avec comme conséquence un résultat largement imparfait. N’oubliez pas non plus de bien mélanger votre peinture avant l’application.


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.