Poêle à bois ou poêle à pellets : Que choisir ?

27-02-18 - Immovlan.be

Ce sont deux grandes écoles qui s’affrontent. Pour éviter toute erreur de casting, nous vous invitons à décortiquer avec nous les grandes caractéristiques de ces types de poêle.

Avant toute chose, et contrairement à ce que l’on entend souvent, sachez qu’il n’y a pas une école meilleure qu’une autre. Mais qu’il peut y avoir une meilleure solution pour un certain type d’utilisation… Nuance !

Prix d’achat : Avantage poêle à bois

Le poêle à bois a pour immense avantage d’être bon marché. En neuf, vous pourrez même trouver un poêle à bois pour quelques centaines d’euros, alors qu’il faut compter près de 1.000 € pour un poêle à pellets de base.

Coûts à l’usage : Avantage poêle à bois

Nous mettons tout de même une certaine réserve : tout dépend évidemment de votre « réseau ». Certains trouveront du bois gratuitement, d’autres payeront le prix fort. Le pellet, quant à lui, se monnaie un peu plus de 4 € le sac de 15 kilogrammes, ce qui reste très attractif. Il est possible de se le faire livrer, voire de l’acheter en gros.

Stockage : Avantage poêle à pellets

Bon à savoir, notamment pour ceux qui habitent en ville : un sac de pellets est tout de même plus facile à stocker qu’un stère de bois. Dans les deux cas, de toutes manières, il faudra les conserver au sec. Le bois, devra de préférence rester sous abri, à l’extérieur, ce qui pourra vous demander quelques aménagements.

Rendement : Avantage poêle à pellets

Ici, il n’y a vraiment pas photo. En fonction de votre poêle à bois et du bois que vous utilisez, le rendement de votre machine sera compris entre 50 et 80 %. Un poêle à pellets est nettement plus efficace, avec un rendement qui dépasse généralement les 90 %.

Facilité d’utilisation : Avantage poêle à pellets

Pas de doute, le poêle à pellets est le plus simple des deux. Allumer un feu dans un poêle à bois peut être une évidence, un geste naturel, voire un réflexe pour certains, mais pour d’autres, cela s’apparentera à une tâche d’une inconsistance horripilante. Avec le poêle à pellets, aucun soucis : vous le mettez en route en appuyant sur le bouton ad-hoc et il fait le reste pour vous. Mieux encore : selon le modèle, il est possible de le programmer pour le faire démarrer et/ou s’arrêter à une heure précise. Tout profit pour votre confort, d’autant que la température est réglable !

Entretien : Avantage poêle à bois

Le poêle à bois a pour immense avantage sa simplicité technique. Plus sophistiqué, le poêle à pellets rajoute un module électronique et des pièces qui, à l’usage, peuvent s’user et doivent se remplacer. Généralement, le poêle à pellets vous signale quand un entretien est nécessaire. Enfin, il y a également le ramonage de votre cheminée. Dans ce cas, sachez que la combustion du pellet est nettement plus propre que celle du bois.

Agrément : Avantage poêle à bois

C’est sûr que le spectacle d’une ou de plusieurs bûches se consumant, des flammes virevoltant et du crépitement du bois pourra en séduire beaucoup. De son côté, le poêle à pellets présente un spectacle bien plus fade, avec un bruit de soufflerie et un foyer plus « organisé ».

Conclusion

Inutile de faire le bilan des points, car nous avons tous des critères prioritaires qui nous sont propres. Nous l’avons vu, le gros avantage du poêle à pellets, c’est sa facilité d’utilisation. Il s’agit d’une solution facile et très performante, mais qui n’offre toutefois pas le charme d’un poêle à bois traditionnel. A vous de voir où sont vos priorités…

François Piette