Kit solaire d’autoconsommation : quels avantages et inconvénients ?

4/11/2022

Savez-vous que depuis peu il est possible de profiter de l’énergie solaire à domicile, sans pour autant devoir procéder à l’installation de panneaux photovoltaïques coûteux et encombrants ? On vous explique comment !

Caspar Rae

Un kit solaire d’autoconsommation est un système prêt à l’emploi qui ne nécessite aucune installation fastidieuse et qui n’exige donc pas la présence d’un professionnel qualifié. Grâce à une technologie novatrice, ce kit est en mesure d’injecter l’énergie produite directement au sein de votre réseau domestique, par l’intermédiaire d’une simple prise électrique !

Concrètement, le kit se compose :

  • d’un panneau solaire,
  • d’un ondulateur
  • d’un câble électrique que l’on branche dans une prise de courant du réseau domestique.

Pratiquement, l’ondulateur va convertir le courant continu généré par le panneau photovoltaïque en courant alternatif de 220 volts. Ce dernier va ensuite être injecté directement au sein du réseau de la maison à l’aide du câble fourni. Au moment où vous connectez le panneau solaire à la prise électrique, l’ondulateur va se synchroniser automatiquement avec le réseau domestique afin de pouvoir y injecter l’électricité produite. Vous pourrez ainsi consommer directement l’énergie produite par votre panneau. De quoi réduire le montant de votre facture d’électricité. Et si excédent il y a, celui-ci sera alors réinjecté dans le réseau public.

Quels sont les avantages d’un tel système ?

Compacts, ces nouveaux kits ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel qualifié. Pré-câblés, ils s’installent en quelques minutes, sans devoir tirer une multitude de câbles.

Il ne faut donc pas procéder à une quelconque modification de la structure de votre habitation. Et puisqu’on peut les déplacer facilement, ces kits peuvent être installés là où l’ensoleillement est le plus généreux. Vous pouvez donc aussi les emporter si vous déménagez, sans avoir à démonter tout un réseau de câbles et de supports.

Enfin, au contraire de panneaux placés sur la toiture, qui nécessitent donc l’intervention d’un professionnel pour les nettoyer, ces panneaux compacts peuvent être facilement entretenus puisque placés là où vous le souhaitez.

Et les inconvénients ?

Ces kits de nouvelle génération ne génèrent qu’une puissance modeste, cantonnée à environ 350 watts. Pas de quoi faire tourner une machine à laver ou alimenter vos plaques de cuisson. Affichés à près de 1.000 € et ne produisant (en Belgique) qu’une petite centaine d’euros d’électricité par an, il faudra donc près de 10 ans pour les rentabiliser, tout en sachant qu’ils perdront en efficacité au fil des années.

Ce type d’installation est donc à privilégier pour les habitations où une installation sur le toit est impossible ou très compliquée. Un appartement disposant d’une belle terrasse, par exemple…