Jardin : 3 astuces pour se débarrasser facilement du liseron

3/08/2022

C’est l’une des mauvaises herbes les plus répandues dans nos jardins. Le liseron, avec son système racinaire étendu, se développe rapidement et peut être hautement nuisible pour certaines plantes. Voici 3 astuces pour s’en débarrasser !

Celui qu’on appelle communément liseron ou liseron des haies est l’une des mauvaises herbes les plus redoutables au jardin. Ses racines sont en effet à même de passer au travers des racines des autres végétaux tandis que ses tiges tortueuses ont la fâcheuse tendance à s’enrouler autour de celles de leurs concurrents. En outre, si les racines du liseron se cassent facilement, les morceaux laissés dans la terre sont à même de se régénérer pour former une nouvelle plante. Bref, c’est un enfer pour tous les jardiniers !

1. Attaquer le problème… à la racine

Les racines du liseron des haies peuvent pénétrer dans la terre jusqu’à 5 m de profondeur et créer de multiples réseaux ! Heureusement, ces derniers ont tendance à se développer à quelques centimètres de la surface de la terre. L’une des meilleures méthodes pour se débarrasser du liseron est tout simplement de retourner la terre et d’extraire minutieusement le système racinaire du liseron. Pour ce faire, utilisez une fourche de jardin plutôt qu’une bêche. Vous limiterez ainsi le risque de couper les racines et de laisser une partie de celles-ci sous la terre.

2. Un désherbant naturel

Autre technique, nettement plus simple : recourir à de l’eau bouillante. Si vous ne risquez pas d’ébouillanter d’autres plantes auxquelles vous tenez placées à proximité de la zone à traiter, vous pouvez faire bouillir de l’eau puis la verser sur la base du liseron ainsi qu’autour dans un rayon d’une bonne trentaine de centimètres. Gardez à l’esprit que l’eau bouillante endommagera irrémédiablement toutes les plantes avec lesquelles elle entre en contact ! Agissez donc avec la plus grande prudence.

3. Aérer le sol

Le liseron se plaît dans un sol particulièrement compact et humide. Pour contourner cet écueil, il est conseillé de ne pas laisser la terre trop se tasser. La meilleure chose à faire dans ce cas est d’enrichir le sol avec de l’engrais naturel ou du compost. Cet apport en fertilisant va aérer la terre, tout en profitant à vos cultures et, paradoxalement, freinera la croissance du liseron.