5 bonnes raisons d’adopter ce nouveau type de chaudière !

08-01-21

Vous envisagez de remplacer votre vieille chaudière au gaz et vous hésitez à opter pour un modèle à condensation ? Voici les 5 principaux avantages de ce type de chaudière.

 

Les chaudières à condensation ont un mode de fonctionnement bien spécifique. Elles profitent en fait de la vapeur d’eau qui est générée par la combustion du gaz de ville. Une récupération de chaleur qui est ensuite renvoyée dans le circuit de chauffage.

Ces appareils nécessitent 2 éléments importants, qui ne sont pas exigés par les chaudières conventionnelles : une évacuation vers le réseau des eaux usées, afin de pouvoir rejeter les résidus liquides générés durant la combustion, mais aussi une cheminée qui doit impérativement être tubée. Les fumées de combustion d’une chaudière à condensation sont en effet légèrement acides.

Une foule d’avantages

Les chaudières au gaz à condensation sont plus économiques que les chaudières conventionnelles, mais aussi que les chaudières “basse température”. Elles nécessitent par contre un raccordement au gaz de ville ou, à défaut, à une citerne. Ce type de chaudières exige également un entretien régulier (au minimum une fois tous les deux ans). Ces inconvénients mis à part, ces appareils n’ont que des avantages !

À commencer par des économies de gaz qui peuvent s’élever à 30 % et ce grâce à la récupération de la chaleur latente présente dans les fumées de combustion. Réinjectée dans le  circuit de chauffage, cette énergie récupérée fait tout naturellement diminuer la consommation de l’appareil !

Moins gourmandes en gaz, les chaudières à condensation sont aussi plus performantes. Elles atteignent en effet un rendement de plus de 100 %, toujours grâce à la récupération de la chaleur présente dans les fumées.

Comme elles consomment moins de combustible qu’un appareil classique, la chaudière à condensation rejette moins de CO2 dans l’atmosphère, mais aussi moins d’oxyde d’azote. Elles sont donc plus respectueuses de l’environnement !

En outre, si le prix du gaz de ville augmente chaque année, il demeure l’énergie la plus rentable. À ce jour, le gaz demeure la solution la plus économique en tenant compte de l’investissement initial (l’achat de la chaudière), de l’entretien ainsi que de la durée de vie de l’appareil.

Enfin, l’achat d’une chaudière à condensation peut souvent être soutenu par différentes primes locales. En Wallonie, Ores vous offre une prime allant jusqu’à 400 € tandis que le raccordement au gaz naturel vous est offert. En Flandre, vous pouvez prétendre à une prime de rénovation si vous installez une chaudière à haut rendement pour chauffer votre habitation. La prime s’élève à 30 % des factures approuvées. À Bruxelles enfin, vous pouvez recevoir une prime d’installation allant jusqu’à 1.200 € !