Installer un feu ouvert chez vous ? Voici les conseils d’un pro !

2/10/2020

Quoi de plus agréable que de disposer d’un feu ouvert au cœur de la maison ? C’est d’autant plus vrai lorsqu’il est placé au centre d’une pièce, offrant alors une vue périphérique sur les flammes du foyer. Eric, un pro, nous donne quelques conseils…

Intégrer un foyer au sein de la maison est une plus-value indéniable. Outre la disposition classique le long d’un mur, il est aussi possible de suspendre une cheminée au beau milieu d’une pièce ou encore de remplacer un mur non porteur par une cheminée à double vitrage afin de séparer, ne fût-ce que visuellement, deux pièces de la maison. Une telle installation ne s’improvise néanmoins pas et exige l’intervention de professionnels !

Partir d’un conduit existant

Pour Eric, deux scénarios sont envisageables : « le premier consiste à partir d’un conduit de cheminée existant. C’est souvent le cas dans les maisons plus anciennes qui comptent généralement plusieurs conduits. Commencez par vérifier si la pièce à équiper dispose bel et bien de celui-ci. » C’est le cas ? « Alors faites venir un installateur spécialisé afin de vérifier si le conduit est aux normes et s’il est utilisable pour y raccorder un foyer. Notez que l’installation de feux placés au centre d’une pièce nécessite bien souvent un conduit plus large que pour une cheminée classique. Ils oscillent en général autour de trente centimètres. » Si l’évacuation est trop étroite, il faudra en créer une plus large ou opter pour un autre emplacement.

Créer un nouveau conduit

Second scénario : en l’absence d’un conduit existant, il convient de vérifier s’il est envisageable d’en installer un nouveau. « Dans ce cas, explique Eric, il faut bien entendu respecter les contraintes techniques imposées par la pièce. On pense notamment aux distances de sécurité à envisager autour du foyer, au nombre maximum de coudes dans le conduit ou encore à l’obligation de dépasser le faîtage de plusieurs dizaines de centimètres. » Vous l’aurez compris, c’est un boulot pour un installateur agréé. Ce dernier sera à même de vous renseigner quant à ces différentes contraintes.

Les critères dont il faut tenir compte

Eric rappelle quelques règles de base : « un foyer placé au centre d’une pièce impose certaines règles, à commencer par une surface minimum au sol de 60 x 100 cm. En outre, si le conduit traverse une pièce supérieure, ce dernier devra être calfeutré dans un caisson d’une vingtaine de centimètres d’épaisseur. Pour contourner cet écueil, il est possible de faire passer l’évacuation dans un placard aménagé pour l’occasion, mais une telle disposition n’est pas toujours envisageable. »

Arrivée d’air !

« Enfin, poursuit Eric, vous devez créer une arrivée d’air frais dans la pièce occupée par la cheminée. Cela peut se faire soit par l’intermédiaire d’une grille d’aération percée dans le mur, soit via le sol où l’on placera un conduit ignifuge relié à l’extérieur. » Notez que pour un foyer suspendu, si votre sol est constitué de bois ou recouvert d’une moquette, une protection spécifique devra être placée directement sous la cheminée !