5 conseils pour économiser le chauffage

31/01/2020

Économiser l’énergie peut se faire en optant pour des appareils de dernière génération, répondant aux normes environnementales les plus strictes, mais également en adoptant quelques réflexes très simples.

1. Optez pour un thermostat dambiance

Acheter une chaudière moderne sans la seconder d’un thermostat d’ambiance compatible est un non-sens. Sans ce dernier, vous êtes contraint d’effectuer en permanence un réglage de vos vannes thermostatiques lorsqu’il fait froid ou que vous vous absentez. Le thermostat d’ambiance, lui, permet dopter pour une certaine température dans la maison, sans devoir perpétuellement régler les vannes des radiateurs. Manuel, programmable voire connecté, il existe plusieurs types de thermostat. On le choisira en fonction des caractéristiques de l’espace à chauffer ainsi que de ses besoins et de son budget.

2. Gérer intelligemment votre chauffage

En règle générale, le chauffage ne fonctionne que cinq à six mois par an, ce qui ne l’empêche pas de représenter plus de 65 % de l’énergie consommée au sein d’une habitation ! Il convient donc de régler et d’utiliser son chauffage central de façon intelligente. Le thermostat se basant sur la température ambiante pour enclencher et éteindre la chaudière, c’est donc la température exigée qui va déterminer votre consommation.

Opter pour une température de référence comprise entre 19 et 20° permet d’économiser de 10 à 25 % d’énergie par rapport à 21° et plus. Cela représente un gain annuel de 100 à 250 € sur une facture moyenne de 1.000 €/an ! Programmez également votre thermostat afin qu’il éteigne la chaudière durant votre absence, avec une température de référence de 15 ou 16°.

Pour ce qui est des vannes équipant vos radiateurs, rien de sert d’ouvrir celles-ci à fond en espérant que la pièce se réchauffe plus vite. Leurs numéros correspondent en effet à des températures maximales auxquelles l’eau chaude ne pénètre plus dans le radiateur. Vous pouvez du coup régler vos radiateurs sur 3 ou 4 (environ 20°) dans les pièces régulièrement occupées, sur 2 ou 3 dans les chambres à coucher et sur 4 ou 5 lorsque vous êtes dans la salle de bain.

3. Entretenez votre chaudière

Cœur de votre installation de chauffage central, une chaudière doit être régulièrement entretenue pour fonctionner convenablement. C’est d’ailleurs une obligation légale.. Vous limiterez ainsi les risques de panne, tout en diminuant la consommation de combustible d’environ 5 %. Vous augmenterez dans le même temps la sécurité de votre appareil.

4. Et entretenez vos radiateurs

Pour qu’un radiateur remplisse parfaitement sa mission, à savoir bien diffuser la chaleur, ils doivent être purgés, dégagés de tout obstacle et dépourvus de poussière. Avant les mois les plus frais, on leur offrira donc un bon nettoyage ainsi quune purge généralisée. Cette opération vise à faire sortir l’air qui s’est introduit dans le circuit de chauffage et qui empêche l’eau de bien circuler au sein de l’appareil.

À l’aide d’un tournevis ou d’une clé à radiateur, on commence par purger le radiateur le plus éloigné de la chaudière. Dès qu’il n’y a plus d’air (et que de l’eau se met à sortir), on referme immédiatement le petit robinet qui équipe chaque radiateur. Une fois l’opération effectuée, profitez-en pour vérifier la pression de la chaudière. Celle-ci doit se situer entre 1,5 et 2,5 bars.

5. Aérez régulièrement votre maison !

Durant l’hiver, on a tout logiquement tendance à tout calfeutrer afin d’éviter toute entrée d’air froid. Un réflexe légitime qui a néanmoins pour effet d’accumuler l’humidité au sein de la maison. De quoi encourager le développement de moisissures et d’acariens, mais également de mauvaises odeurs. Il suffit pourtant d’adopter le réflexe douvrir grand les fenêtres, deux fois par jour (idéalement le matin et le soir, avant de chauffer), durant une dizaine de minutes, en créant un courant d’air. Cela permettra de renouveler l’air et d’évacuer une grande partie des odeurs et particules polluantes qui stagnent à l’intérieur.