Mila : « le string art, vous connaissez ? Comment donner une deuxième vie à vos vieux meubles ! »

12/01/2022

Le soir du réveillon, un des convives a brusquement reculé la petite table du salon pour avoir plus de place pour danser. Et ce fut la première embardée de l’année nouvelle. La porte en bois du meuble télé a pris un gros coup.

Le fêtard a bien entendu dit haut et fort qu’il allait réparer tout ça mais il a fini par disparaître dans la nuit noire et je sais qu’il n’en reparlera plus. Chance pour lui, je comptais essayer une nouvelle technique découverte il y a peu : le string art. Vous connaissez ? Il s’agit de reproduire un dessin sur une planche en bois en enroulant une ficelle autour de clous. Je ne voyais pas très bien où tenter l’expérience. Là, c’était tout trouvé.

Etape 1 : on prépare !

Avant toute chose, pour ne pas se planter (si j’ose dire… quand on parle de clous), il faut dessiner ou recopier sur une feuille le motif qui nous intéresse. Ce serait dommage de louper son coup et de finir avec des gribouillages tricotés sur son meuble. Personnellement, j’ai même fait des petits repères au crayon avant d’entamer le gros du travail.

Etape 2 : on plante !

J’ai choisi de réaliser quelques feuilles végétales. Léger. Epuré. Aérien. Joli ! Et pas trop compliqué. Mais je ne vais pas vous mentir : j’ai trembloté au moment de poser le premier clou. Le plus difficile est d’enfoncer les clous de la même profondeur. Il faut qu’ils dépassent suffisamment pour y enrouler le fil mais il ne faut pas non plus qu’ils dépassent trop. Maniement du marteau : délicat.

Etape 3 : on joue avec le fil !

En jouant avec le fil, on réussit à créer des épaisseurs différentes. Passer la ficelle à l’extérieur du clou ou à l’intérieur donne par exemple un rendu différent. De la même façon, effectuer plusieurs passages permet de produire un autre effet en certains endroits. Moi, j’ai choisi un fil noir. Cela me semblait plus classe. Mais j’imagine que cette technique doit être très joyeuse en couleurs !

Etape 4 : on admire !

Si vous tentez l’aventure, vous n’êtes d’ailleurs pas obligé de sacrifier un de vos meubles. La technique donne super bien aussi sur des cadres en bois qui seront alors de belles décorations, pour chambres d’enfants ou autres… Quoi qu’il en soit, mon meuble qui hier encore tirait la tronche, a maintenant une toute nouvelle gueule !