Votre escalier : plutôt ouvert ou fermé ?

3/09/2020

Il est grand temps de rénover votre escalier ? Avant toute chose, sachez qu’il ne suffit pas de choisir le matériau, la couleur et la finition… En effet, la première question est souvent de savoir si vous le voulez ouvert ou fermé. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients….

Les escaliers ouverts…

On parle d’un escalier ouvert, lorsqu’il n’y a pas de contremarche. Vous pouvez donc voir à travers votre escalier, ce qui le rend plus léger, plus aéré. L’escalier semble se fondre dans la pièce et donne une plus grande sensation d’espace.

Les avantages d’un escalier ouvert sont donc évidents. Vous créez un sentiment d’ouverture, d’espace, vous laisser la lumière s’infiltrer partout et vous optez plutôt pour un look minimaliste.

Et du côté des défauts ? Il est plus difficile d’y mettre un tapis et son isolation acoustique laisse à désirer. Notez également qu’en raison des espaces laissés vides, la chaleur monte plus rapidement à l’étage qu’avec un modèle fermé.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Earley Schick & Associates (@earley.schick) le

Les escaliers fermés…

Un escalier fermé reprend des contremarches. Plus proéminent, cet escalier a davantage tendance à diviser la maison. Le gros avantage de ce modèle, c’est qu’il permet de gagner de l’espace pour le stockage : sous l’escalier, vous pouvez caser des placards, une toilette, voire un vestiaire. Disposant d’une meilleure isolation acoustique et retenant mieux la chaleur, l’escalier fermé est également plus sûr, si vous avez des enfants.

Quels défauts ? Certes, l’escalier fermé prend plus de place et est plus proéminent. De plus, il est plus complexe à nettoyer. Mais surtout, son gros défaut, c’est de stopper net la lumière…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @love_lofthome le