Table de salle à manger : 3 erreurs à éviter !

7/08/2020

Pièce sociale par excellence, la salle à manger s’articule généralement autour d’une généreuse table. Celle-ci sera peut-être le théâtre de quelques-unes de vos plus belles soirées ! Alors, autant bien la choisir…

matelpro

Plusieurs critères permettent de guider le choix d’une « bonne » table à manger. Tout d’abord, il conviendra de l’adapter à l’espace disponible. Certes, une grande table est généralement élégante. Mais dans les endroits exigus, elle devient surtout, vite encombrante !

Une table trop grande !

Dans les grandes pièces, une table massive peut se placer sans problème en plein centre. Pour les plus petites pièces, on veillera à conserver au moins 60 cm entre le bord de la table et un mur si l’on souhaite conserver un passage. Mais cette largeur n’est suffisante que si personne n’est installé de ce côté de la table !

Sinon, vous y ajouterez encore 60 cm supplémentaires qui correspondent au recul moyen nécessaire pour se glisser sur une chaise. Dernière précaution : si vous souhaitez conserver l’usage d’une armoire une fois les convives assis, prenez votre mesure avec sa porte ouverte et/ou ses tiroirs sortis.

Des chaises inadaptées

Le format des chaises n’étant pas standard, adapter sa table aux chaises retenues est aussi très important. On mesurera, par exemple, combien de chaises peuvent s’adapter par côté. On veillera aussi à adapter l’épaisseur du plateau de la table à la hauteur de chaises. Des chaises un peu plus hautes que la moyenne s’accompagnent mal, en effet, d’un plateau de table épais.

Une forme trop peu pratique

Une fois la taille « idéale » de votre table de salle à manger arrêtée, reste encore à choisir la forme adéquate. Généralement, les tables rondes ou ovales s’adaptent mieux aux grandes pièces. Elles sont conviviales mais elles s’installent difficilement le long des murs et prennent plus de places que des tables rectangulaires équivalentes.

Dans les grandes pièces, on privilégie dès lors encore souvent les tables rectangulaires. Elles permettent de passer facilement de 4 à 8 voire 10 convives sans devoir sortir des allonges.

Pour les plus petites pièces, le format carré ou rectangulaire s’impose généralement (on peut plus facilement les disposer le long d’un mur) mais dans tous les cas avec des mensurations contenues. On veillera alors à s’orienter vers un modèle extensible à l’occasion via des allonges.