Gestion locative : quels sont les frais ?

20/09/2022

Si la location d’un bien immobilier génère évidemment des revenus, elle engendre aussi des frais. Lesquels ? Et comment en tenir compte pour s’assurer de la rentabilité de son investissement ?

Mettre un ou plusieurs biens immobiliers en location ne s’improvise pas. Cela nécessite une organisation rigoureuse, souvent chronophage, afin de s’assurer d’un fonctionnement optimal de son parc immobilier. Pour être aidé dans sa tâche, il est possible de se tourner vers un professionnel du secteur, comme un agent immobilier, ou d’utiliser un outil tel que Smovin, solution moins couteuse.

Honoraires dissuasifs ?

Sous-traiter la gestion locative de ses biens à une agence immobilière permet de bénéficier de sa bonne connaissance du marché et des formalités administratives ainsi que d’un vaste réseau de locataires permettant d’éviter la vacance locative. Cette solution impose toutefois un coût important qui peut grever la rentabilité de son investissement. Généralement, les honoraires des agences de gestion locative représentent un pourcentage du loyer généré par le bien immobilier loué. Ce pourcentage évolue en fonction des services demandés, depuis la recherche du locataire jusqu’à l’état des lieux de sortie. Les honoraires de l’agence tournent toutefois généralement autour des 10% du montant du loyer. Voire plus si le propriétaire opte pour des options supplémentaires comme une assurance sur les loyers impayés par exemple.

Solution alternative

Aujourd’hui, le numérique permet néanmoins de jouir d’une solution intermédiaire entre la gestion personnelle totale, avec son lot de tracas, et la sous-traitance coûteuse via une agence immobilière. Se tourner vers un logiciel de gestion locative permet en effet d’automatiser de nombreuses tâches et de simplifier la gestion des biens loués pour un coût sensiblement inférieur. Certains logiciels de gestion locative sont même aujourd’hui accessibles gratuitement. Si l’on veut toutefois jouir de fonctions supplémentaires ou plus complexes, des formules d’abonnement sont proposées. Quoiqu’il en soit, avec ces logiciels de gestion locative, on conserve des coûts mensuels abordables. Outre l’offre gratuite, un logiciel de gestion locative comme Smovin par exemple coûte seulement entre 3 et 7 €/mois par bien en fonction de ses besoins. Un montant contenu mais permettant déjà de gagner du temps et d’éviter les erreurs de gestion…