8 questions à se poser avant d’acheter votre prochaine maison

21-12-20

Vous êtes à la recherche de la maison de vos rêves ? Encore faut-il savoir reconnaître les bonnes affaires et connaître vos possibilités de financement. Voici 8 questions à vous poser pour trouver la maison idéale.

A quoi ressemble le quartier ?

Quand vous visitez une maison, demandez au propriétaire ou à l’agent immobilier ce qu’il pense du quartier. Prévoyez aussi un peu de temps pour vous balader aux alentours de la maison après la visite. Choisissez un quartier dans lequel vous vous sentez bien et où vous avez accès à tout ce dont vous avez besoin (magasins, écoles, …).

Comment vais-je meubler et décorer ?

Une fois que vous serez propriétaire de la maison, il faudra encore l’aménager. Les meubles et la décoration intérieure ont un coût et peuvent facilement venir ajouter plusieurs milliers d’euros à votre budget.

Les frais liés à l’aménagement ne peuvent pas faire partie de votre prêt hypothécaire. Si vous souhaitez les financer avec un emprunt, vous pouvez contracter un prêt personnel. Le crédit à la consommation en Belgique peut servir pour n’importe quel achat : vous êtes libre de l’utiliser à votre guise.

Pour quelles raisons le propriétaire vend-il sa maison ?

Il est toujours intéressant de demander au propriétaire pourquoi il vend sa maison. Doit-il déménager pour son travail ? A-t-il besoin d’une maison plus grande ? C’est l’occasion de découvrir s’il déménage à cause d’un problème dans la maison ou dans le quartier. Si vous apprenez qu’il doit déménager rapidement, par exemple pour démarrer un nouvel emploi dans une autre ville, vous pouvez aussi négocier un meilleur prix de vente.

De quand datent les dernières rénovations ?

N’oubliez jamais de poser cette question quand vous visitez une maison, surtout si elle est ancienne. Remplacer le toit ou la plomberie peut vite coûter très cher. Si la maison a besoin de grosses rénovations, passez votre chemin. Si vous décidez tout de même de l’acheter, calculez le budget des rénovations et négociez un bon prix avec le vendeur. Demandez aussi à votre organisme de crédit si les rénovations peuvent être incluses dans votre prêt hypothécaire.

 Combien coûtent les maisons similaires ?

Pour évaluer si le prix d’une maison est juste ou si vous devriez le négocier, regardez combien coûtent les maisons similaires (même taille, même environnement, même état). Un agent immobilier peut également vous aider à répondre à cette question.

Quel est mon budget ?

Connaître votre budget à l’avance vous permettra de mieux cadrer vos recherches et d’éviter le surendettement.

Pour déterminer votre budget, commencez par évaluer votre capacité d’emprunt. Un simulateur de prêt hypothécaire peut vous aider à déterminer le montant que vous pouvez emprunter. Calculez ensuite quel apport personnel vous pouvez fournir, et vous connaîtrez votre budget pour l’achat de la maison.

Source : Outil de calcul de tableau d’amortissement disponible gratuitement sur Simulationpret.be

 A combien doit s’élever mon apport personnel ?

Si, comme beaucoup de futurs propriétaires, vous n’avez pas suffisamment d’économies pour financer votre maison par vous-même, vous aurez besoin d’un prêt hypothécaire pour réaliser votre achat. Plus votre apport personnel est élevé, et moins vous payerez de frais pour votre crédit hypothécaire. Réfléchissez au montant de votre apport personnel : combien pouvez-vous apporter sans mettre à mal votre vie quotidienne et en gardant une réserve en cas de besoin ?

Si vous êtes primo-accédant (vous n’avez pas été propriétaire durant les deux dernières années), vous n’êtes pas obligé de fournir un apport personnel.

“Le saviez-vous ? Depuis le 1er janvier 2020, l’apport personnel pour un prêt hypothécaire est en principe de 10% du prix du bien, le montant nécessaire pour financer les droits d’enregistrement pour l’achat et pour le prêt.“

Quels sont les frais liés à l’achat d’une maison ?

Une maison est un achat coûteux. Mais saviez-vous qu’en plus du prix de vente, vous devez aussi payer divers frais supplémentaires ? Pour que votre maison soit légalement enregistrée à votre nom, vous devrez payer :

  • L’enregistrement du bien
  • Les frais de notaire
  • Les frais d’hypothèque
  • Les taxes
  •  

N’oubliez pas d’inclure ces différents frais dans votre budget. Sauf dans certains cas très particuliers, vous ne pouvez pas les financer avec un emprunt.

Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent