Pouvez-vous laisser vos acheteurs potentiels “enchérir” les uns contre les autres ?

Si vous vendez un bien, il se peut que plusieurs candidats veuillent offrir le prix demandé (voire plus). Êtes-vous autorisé à faire enchérir ces candidats les uns contre les autres ? Devez-vous obligatoirement vendre au plus offrant ?

Si plusieurs parties sont intéressées par votre propriété, vous pouvez les faire “enchérir” les unes contre les autres. Vous pouvez, par exemple, demander à ces candidats de vous faire connaître leur meilleure offre à une date précise. Vous pouvez également leur demander de mettre leur meilleure offre dans une enveloppe fermée avant cette date limite.

Faut-il vendre ?

Quelle que soit l’importance des offres, en tant que vendeur, vous n’êtes pas obligé de vendre à l’un des enchérisseurs, même si l’on vous offre le prix demandé (ou plus).  Il est donc parfaitement possible de prolonger la vente du bien ou de le conserver. Mettre sa propriété en vente à un certain prix n’est qu’une offre de négociation. Vous n’êtes donc pas “obligé” de vendre. La vente n’aura lieu que si vous, en tant que vendeur, acceptez une offre spécifique.

Le plus offrant ?

Si vous finissez par vendre, vous n’êtes pas obligé de le faire au plus offrant.  Il est parfaitement possible de choisir un autre candidat, par exemple parce que vous avez un meilleur “feeling” avec lui ou parce qu’il ne veut pas se soumettre à une condition suspensive d’obtention d’un prêt hypothécaire.

Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)