Agences immobilières : ça coûte combien et à quoi ça sert ?

Une agence est-elle indispensable à toute transaction immobilière ? Si oui, quel est le rôle concret et la plus-value d’une agence immobilière ? Quant aux frais des agences immobilières sont-ils justifiés ?

Elles sont régulièrement la cible de vives critiques. Mais les agences immobilières apportent-elles une réelle plus-value ?

Quel est le rôle d’une agence immobilière ?

L’agence immobilière agit comme un intermédiaire entre un vendeur et un acquéreur ou entre un bailleur et un locataire. Grâce à son réseau, l’agence immobilière est censée faciliter la vente ou la location d’un bien immobilier en mettant en relation de manière fluide les différentes parties.

Généralement, c’est l’agence qui prend à sa charge la promotion du bien en mettant en place une action promotionnelle : publicité, gestion d’annonces sur des sites internet professionnels comme Immovlan.be… Sans oublier, bien évidemment, la gestion des visites, qui vous permet d’automatiser le processus (et Dieu sait que ce n’est pas la partie la plus agréable…).

Un bailleur ou un vendeur délègue donc l’ensemble de l’opération de vente ou de location à l’agence immobilière, qui est aussi chargée de rédiger le bail et le compromis de vente, en lien avec un notaire. Comment vous pouvez vous en douter, cette prestation n’est pas gratuite !

En échange de ces services, l’agence immobilière est payée en frais d’agence ou commissions. Ce que vous devez savoir également est que le rôle de l’agent immobilier varie en fonction de la nature de la transaction : vente ou location. En revanche, il n’a pas pour rôle de vous aider dans votre recherche d’un prêt immobilier…

A quoi sert l’agence immobilière dans le cadre d’une vente ?

La première chose à savoir lorsqu’il s’agit d’une vente est que le montant des frais d’agence n’est régi par aucune loi ; il est librement fixé par les agences et peut éventuellement être négocié. Toutefois, il existe certaines règles. Généralement, le montant est adapté et varie avec le prix de vente du bien. De ce fait, plus celui-ci sera élevé plus les frais auront tendance à diminuer (en pourcentage seulement), et inversement. À moins d’une clause spéciale, les frais sont à la charge du vendeur.

Il faut savoir que cette commission ne doit être payée qu’une fois l’acte authentique signé chez le notaire. Tant que la vente n’est pas garantie, l’agence n’est pas dans le droit de réclamer sa commission.

A quoi sert une agence immobilière dans le cadre d’une location ?

Le futur locataire n’est pas concerné par la rémunération de l’agent immobilier ; la commission est à la seule charge du propriétaire. Il existe cependant de nombreux cas où le bailleur tente de faire payer ces frais au locataire, via des « frais de dossier », par exemple… Méfiance ! Notez également que certains locataires confient à un agent immobilier, la mission de leur trouver un appartement. C’est alors au locataire de payer la commission.

Comment sont calculés les frais d’agence immobilière ?

Contrairement aux honoraires des notaires, les frais d’agence ne sont pas encadrés par la loi. Ils sont fixés librement par les professionnels de l’immobilier. Cela dit, les tarifs des agences immobilières font l’objet d’une obligation de transparence et doivent être affichés de façon lisible, en pourcentage, dans les locaux de l’agence. Leur valeur doit être exprimée TVAC.

Comment calculer les frais d’agence au pourcentage ?

Vous êtes nombreux à vous demander comment sont calculés les frais d’agence au pourcentage. Voici un aperçu d’un cas typique :

Comme l’indique le nom de l’opération, un pourcentage est appliqué sur le prix de vente (souvent aux alentours de 4 %). Par exemple, pour une agence pratiquant des frais de 5 %, un bien vendu 100.000 € par le propriétaire générera une commission de 5.000 €. Le prix annoncé en vitrine sera de 105.000€. Le pourcentage pratiqué par une agence est généralement flexible. Il est d’usage que les agences immobilières appliquent un barème dégressif si le prix de vente est élevé. Par exemple, pour un bien de plus de 500.000 €, on appliquera un pourcentage de commission nettement plus faible que pour un bien de 100.000 €.

Comment déterminer les frais d’agence au forfait ?

Certaines agences peuvent également appliquer des frais sous la forme d’un forfait fixe, donc pas de pourcentage. Ces agences proposent une commission unique qu’ils appliquent à tous les biens, à partir d’un tarif connu en amont. Tout comme les frais d’agence au pourcentage, le forfait fixe est uniquement payable en cas de signature de l’acte de vente authentique chez le notaire.

Cliquez ici pour retrouver nos “cozyvisits”, les visites virtuelles en conférence avec l’agent immobilier.