Coronavirus : Pouvez-vous encore recevoir des personnes intéressées par l’achat de votre maison ?

La crise du coronavirus implique des mesures de grande envergure. Mais si votre maison est à vendre ou à louer, êtes-vous toujours autorisé à recevoir des locataires ou des acheteurs potentiels ?

Mardi 17 mars, le gouvernement a renforcé les mesures concernant la crise du coronavirus. En principe, tout le monde doit rester à la maison et éviter les contacts avec les autres. Mais que faire des acheteurs ou locataires potentiels si votre maison est à vendre ou à louer ?

Ne pas recevoir de groupes

Il est en tout cas important de limiter autant que possible les contacts sociaux, non seulement pour vous-même mais aussi pour les autres personnes que vous pourriez infecter. Dans ce contexte, il est en tout cas important de ne pas recevoir des groupes de candidats en même temps.

Et des candidats séparés ?

Si un locataire ou un acheteur potentiel se présente chez vous, on pourrait dire qu’il ne s’agit pas d’un déplacement essentiel. Pour le reste, la situation est assez peu claire… Pas plus tard qu’hier, le ministre Geens a déclaré à la télévision qu’il ne devrait pas y avoir de problème à autoriser un candidat acheteur ou locataire individuel à entrer dans votre propriété louée ou achetée, à condition que vous gardiez une distance suffisante. D’autres politiciens semblent adopter une position plus stricte.

Que risquez-vous ?

La police peut vérifier si les nouveaux règlements sont correctement respectés. Vous pourriez vous exposer à une sanction administrative. Toutefois, au-delà des sanctions et si possible, reportez toute visite d’un acheteur ou d’un locataire potentiel, non seulement pour votre propre santé mais aussi pour celle du visiteur.

Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)