Quels draps de lit choisir en hiver ? 5 alternatives pour un lit douillet !

26-11-19 - Immovlan.be

Lin, coton, flanelle, polyester ou encore jersey, chaque matériau a des propriétés uniques et, du coup, le drap idéal sera différent dune personne à lautre. Loccasion de passer en revue les avantages et inconvénients des différents draps de lit. Car finalement, bien choisir est le gage dun sommeil réparateur !

« En hiver, de la flanelle tu te sers ! » Un dicton qui nous rappelle que nos grands-mères avaient pour coutume de sortir les draps en flanelle dès la fin septembre et de les utiliser jusqu’au retour des beaux jours. Aujourd’hui tombés en désuétude, les draps en flanelle demeurent pourtant très doux et particulièrement indiqués pour les plus frileux.

Techniquement, la flanelle de coton correspond à un coton tissé de façon à en multiplier les propriétés thermiques. Il s’agit donc d’un textile idéal pour la saison hivernale. Un linge de lit fabriqué en flanelle de coton est en fait pourvu dune couche de chaleur supplémentaire, très agréable lors des nuits les plus froides de l’année. Cette matière est grandement connue des personnes sensibles au froid ou des personnes qui apprécient dormir dans des chambres à l’atmosphère bien fraîche. A fortiori, les personnes qui souffrent de transpiration excessive ou qui naiment pas être trop au chaud éviteront ce matériau !

L’éponge ?

Les draps en flanelle peuvent être complétés d’un drap-housse en éponge. Celle-ci se compose en effet de 80 % de coton et 20 % de polyester. La douceur de ce type de drap est son principal attribut. Ces draps-housses ont le grand avantage de réguler la chaleur et de vous tenir bien au chaud durant l’hiver. En outre, les draps-housses en éponge sont extensibles afin de vous permettre un parfait ajustement du drap à votre matelas.

Le velours ?

Plus contemporain, le velours est un tissu très chaud, principalement utilisé pour fabriquer des draps et des housses de couette. Composé à partir de 80 % de coton et de 20 % de polyamide, le velours assure confort et résistance. Le velours est une matière douce et agréable, idéale pour les personnes les plus frileuses.

Le lin ?

Les draps fabriqués avec du lin, une matière à la fois noble et naturelle, ne présentent plus cet aspect rêche, raide et rugueux d’autrefois. Aujourd’hui, le lin utilisé pour la confection des draps est adouci et assoupli. Il est frais en été et chaleureux en hiver. Il est donc idéal pour les personnes qui ont tendance à transpirer au lit ou qui ne sont pas frileuses. Le lin présente par contre un sérieux bémol : il se chiffonne après seulement quelques minutes au lit et est particulièrement difficile à repasser. Une alternative est souvent proposée par les vendeurs : le métis. Il s’agit d’un mélange de coton et de lin plus facile à repasser et qui se froisse moins rapidement.

Le coton ?

Résistant, durable, d’un entretien aisé, doux, facile à laver et thermorégulateur, le coton est le matériau le plus utilisé dans la fabrication des draps. Il laisse respirer votre linge de lit tout en étant à même d’absorber l’humidité. Il est aussi particulièrement bon marché. Ses défauts ? Il se froisse facilement et n’est pas particulièrement chaud.

Le satin de coton ?

Autre matériau à privilégier pour celles et ceux qui ne savent pas ce que c’est d’être frileux : le satin de coton. Lui aussi fabriqué à partir de fibres de coton, le satin est issu d’une technique de tissage qui rend le tissu plus lisse que le coton classique. Plus le nombre de fils au cm² est élevé, plus le tissage est fin et délicat. La qualité du drap dépend donc du grammage et du nombre de fils utilisés par cm². Si les caractéristiques indiquent 220 fils ou plus, il s’agit alors de satin de coton. Ce dernier est la matière la plus douce qu’il est possible d’obtenir à partir de coton. En effet, le satin de coton est réputé pour son toucher agréable, proche de celui apporté par la soie. Pour ce qui est de ses qualités thermiques, le satin de coton est équivalent au coton conventionnel.