Quitter Bruxelles pour aller vivre en Wallonie, le bon plan ?

26-04-19 - Le Soir

Ce sont nos collègues du journal Le Soir qui ont mené l’enquête. Vendre un appartement ou une maison à Bruxelles, pour s’installer dans quelque-chose de plus confortable en Wallonie, est-ce une opération gagnante ?

On l’a vu récemment, il existe de grosses disparités entre les régions au niveau du prix de l’immobilier. Une maison mitoyenne coûte 140.000 euros au Sud du pays, contre 226.000 euros en Flandre et… 376.000 euros à Bruxelles ! Plus fort encore, on remarque que le prix moyen d’un appartement à Bruxelles (près de 200.000 €) est largement supérieur au prix d’une maison en Wallonie !

Bien entendu, tout ceci est très théorique et au sein de ces régions, il existe encore de grosses disparités. Un appartement à Ixelles se vend par exemple, le même prix qu’une maison à Anderlecht et en Wallonie, les prix moyens de Lasnes (550.000 €) sont… 9 fois supérieurs à ceux de Hastière (67.500 €) ! En Flandre, c’est également la même histoire, même si les écarts sont plus serrés : un bien à Knokke (530.000 €) vaut en moyenne, 4 fois plus qu’un bien à Renaix (140.000 €). Tout ceci est très théorique, bien entendu…

Attention aux trajets !

Le propriétaire d’un appartement à Anderlecht valant 275.000 €, pourra donc s’acheter une splendide maison à Charleroi. L’affaire est tentante, mais tout dépend évidemment des déplacements quotidiens et de la proximité d’une autoroute/gare. De toutes manières, pour acquérir une villa à 4 façades pour le prix de son appartement, le Bruxellois devra sans doute s’éloigner fort de la capitale. Tant le Brabant Wallon que le Brabant Flamand sont aujourd’hui hors de prix. Il s’agit en effet, hors Bruxelles, des deux provinces les plus chères du Royaume. Il faudra donc creuser encore un peu plus loin : il reste encore quelques très bonnes affaires du côté du Hainaut et des provinces de Namur et de Liège, dans les zones limitrophes avec le BW. Mais pour combien de temps ?

Du côté flamand, ce n’est malheureusement pas tout-à-fait la même histoire. En s’éloignant de Bruxelles vers le Sud, on s’approche rapidement de Charleroi, ville « bon marché », mais si vous partez vers le Nord en revanche, vous arriverez rapidement à Anvers, où les prix comptent parmi les plus chers de Belgique ! La zone entre Bruxelles et Anvers, l’axe E19, est d’ailleurs devenu hors de prix.