3 arguments pour négocier le prix d’un bien immobilier

17-04-19 - Immovlan.be

Vous avez trouvé la maison de vos rêves mais elle reste inaccessible ? Ne baissez pas trop vite les bras : via une habile négociation, celle-ci pourrait tomber dans votre budget. Nous vous listons ici les arguments que vous pourriez évoquer pour une bonne négociation.

Des travaux à prévoir

C’est évidemment l’argument le plus souvent utilisé, mais n’hésitez pas à le rappeler au vendeur. Des finitions bâclées, un PEB peu flatteur, une déco vieillotte, etc… Vous pouvez facilement réduire le prix de 15 % en évoquant les travaux nécessaires pour remettre le bien en ordre.

Un prix trop élevé à la base

Comparez attentivement le prix du bien que vous convoitez avec ceux des biens similaires, situés dans la même région. S’il y a une différence, n’hésitez pas à la pointer du doigt face au vendeur, preuves à l’appui. Ce que vous pouvez demander comme rabais dépend de l’ampleur de l’ « exagération » !

Le bien est en vente depuis quelques temps

Evidemment, une région n’est pas l’autre, Ixelles étant par exemple, nettement plus couru que les petits villages de la province du Hainaut. Mais toutefois, on considère qu’à partir d’un délai de 3-4 mois, les vendeurs commencent à s’impatienter et sont prêts à faire un effort sur le prix.