Votre matelas : plutôt dur ou mou ?

31-01-19 - Immovlan.be

De nombreux matelas sont disponibles sur le marché, à tous les prix. Pour effectuer son choix, il faut trouver la matière et la densité qui correspondent à sa morphologie et aux habitudes de couchage.

Sommier et matelas complémentaires

Le matelas a le rôle de soutenir de manière uniforme toutes les parties du corps. Pour trouver une position physiologique, il est préférable que les épaules, hanches et fesses s’enfoncent un peu dans le matelas.

Bon à savoir : il est indispensable de choisir un sommier adapté au matelas, de manière à ce que l’ensemble soit complémentaire et corresponde à la morphologie, pour un meilleur confort. Le sommier à lattes s’adapte à tout type de matelas (mousse, latex, ressorts,…). Par contre, le sommier à ressorts est fait uniquement pour les matelas à ressorts.

Dur ou mou ?

Si l’ensemble matelas-sommier est trop dur, les membres ne trouvent pas leur place, la position de sommeil est inconfortable et l’alignement de la colonne vertébrale n’est plus optimal. Dans ce cas, il existe des surmatelas pour améliorer le confort (un matelas d’une dizaine de centimètres d’épaisseur).

Si l’ensemble est trop mou, le corps s’enfonce, notamment les parties les plus lourdes (épaules et bassin), ce qui provoque l’incurvation de la colonne.

Les professionnels conseillent plutôt un matelas souple pour une personne mince, tandis qu’un matelas plus ferme soutiendra mieux les personnes plus grandes ou plus fortes.