Acheter une… chambre d’hôtel : un investissement original, mais très rentable !

21-11-18 - Immovlan.be

Investir dans un bien immobilier peut faire peur : entre l’entretien et la recherche des locataires, vous êtes nombreux à rechercher une solution simple et où tout est compris. L’immobilier hôtelier peut être une solution…

Acquérir sa propre chambre d’hôtel peut, à première vue, sembler assez original, mais il s’agit d’un investissement sûr et rentable. En effet, plus que dans une simple chambre, vous investissez dans un service professionnel et une gestion immobilière expérimentée. Qu’il s’agisse de l’entretien ou de la gestion du bien, l’établissement hôtelier s’occupe de tout !

Bricks & Leisure propose une opportunité de ce genre, en collaboration avec Park Inn Radisson. L’hôtel est idéalement situé, au cœur du centre historique de Liège, à deux pas de la gare et à quelques centaines de mètres à peine de la place Saint-Lambert, de l’Hôtel de Ville et de l’Opéra. Le projet garantit donc un taux d’occupation particulièrement élevé. Liège est en effet une ville en pleine mutation, qui attire toujours plus de voyageurs d’affaires et de touristes.

Vous trouverez des chambres à partir de 129.995 €, un montant finalement très raisonnable pour le package offert. L’exploitation et la gestion sont gérées par Bricks & Leisure : vous aurez donc une tranquillité d’esprit assurée. L’investissement sera également rentable : les hôtels bien exploités d’un centre-ville sont pratiquement complets toute l’année !

En Conclusion, chaque cas est particulier : n’hésitez pas à nous parler de votre projet, nous vous assurons une grande discrétion !

* Champs obligatoires


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.