Maison casco : à quoi devez-vous faire attention ?

07-09-18 - Immovlan.be

De nos jours, les maisons et appartements neufs sont parfois vendus comme « casco ». Mais dans ce cas, qu’obtenez-vous exactement ? Sur quoi pouvez-vous compter ?

De plus en plus souvent, vous pouvez acheter un nouveau bâtiment qui n’est pas encore entièrement terminé. Le prix d’achat de ces propriétés est beaucoup plus bas que celui d’un bâtiment fini. De plus, vous pouvez finir le bâtiment à votre propre rythme, choisir la finition et – si vous en capable – vous pouvez faire beaucoup vous-même.

Qu’est-ce qui est juste ?

Si vous achetez une maison « casco », seule la structure portante du bâtiment et la finition extérieure sont en ordre. Au contraire, la finition intérieure n’est pas (entièrement) comprise dans le prix de vente.

Ce n’est pas toujours pareil

Une maison casco n’est pas l’autre. Il est donc important que vous vérifiez soigneusement ce qui est inclus dans le projet concret que vous avez en tête et ce qui ne l’est pas. Par exemple, il y a des projets où vous n’avez qu’à vous occuper de la cuisine et de la salle de bain alors que dans d’autres, vous devez aussi vous occuper de la tuyauterie, des planchers, des portes intérieures, etc. Assurez-vous de savoir ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas.

Comptez avant de commencer

Si vous envisagez d’acheter une propriété casco, il est important de faire un calcul des coûts que vous aurez encore à payer. En l’ajoutant au prix demandé par le vendeur, vous savez immédiatement si l’achat en vaut la peine ou non.

Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)