Six choses à savoir à propos du crédit-pont

23-07-18 - Immovlan.be

Quand on trouve la maison de ses rêves et qu’on désire l’acheter, on peut rarement attendre jusqu’à ce qu’on puisse mettre sa propre maison en vente pour faire une offre.

Car ce faisant, les chances sont grandes que la propriété de ses rêves soit entretemps vendue à quelqu’un d’autre. Heureusement, il existe une formule de crédit pour y remédier. C’est ce qu’on appelle le crédit-pont.

C’est quoi au juste ?

En accordant un crédit-pont, la banque finance votre nouvel achat jusqu’à ce que votre propriété actuelle soit vendue et que vous receviez le montant de la vente. Vous remboursez intégralement le crédit-pont au moment de la réception de la somme totale. En d’autres termes, c’est un crédit qui vous permet de faire le pont pour la période comprise entre votre nouvel achat et la vente de votre ancienne habitation.

Limité dans le temps

Étant donné que le crédit-pont ne vise qu’à combler la période entre l’achat et la vente, il est également limité dans le temps. La période accordée pour un crédit-pont dépend d’une banque à l’autre. Ainsi, certaines banques autorisent un crédit-pont pouvant aller jusqu’à 12 mois, tandis que d’autres fixent une durée maximale de 24 voire 36 mois.

Si vous remboursez le crédit-pont avant terme, vous n’avez généralement pas d’indemnité de réemploi à payer. Voyez ce qu’il en est avec l’établissement de crédit auprès duquel vous désirez emprunter. Et par la même, profitez-en pour y négocier la conclusion de votre crédit.

Que devez-vous rembourser ?

Pendant la période où court le crédit-pont, vous devrez en principe continuer à rembourser le prêt pour votre maison actuelle. Néanmoins, cela ne signifie pas (heureusement) que vous avez un ‘double’ prêt à payer. Dans le cadre d’un crédit-pont, la banque vous demandera uniquement de payer les intérêts pendant la durée du prêt. En d’autres termes, vous ne devez pas rembourser le capital. Le remboursement de celui-ci ne redémarrera qu’une fois la vente de votre maison réalisée. Il y a même des banques qui acceptent que vous ne remboursiez le capital et les intérêts qu’à partir du moment où vous avez été intégralement remboursé (en principe donc après la vente de votre propriété actuelle et l’encaissement du montant total).

Les intérêts

Les intérêts d’un crédit-pont sont généralement un peu plus élevés que ceux applicables à un prêt hypothécaire. Il est donc conseillé de demander une offre auprès de plusieurs banques afin de comparer le taux d’intérêt que vous devrez payer.

Et pour quel montant ?

Le montant à financer au moyen d’un crédit-pont peut bien sûr varier d’une banque à l’autre. On trouve pour commencer des montants minimums compris entre 7.500 ou 15.000 euros.

S’agissant du montant maximal que vous pouvez financer, il dépend de la valeur de la propriété que vous voulez revendre et de votre propre profil d’emprunteur (vos revenus, votre patrimoine, etc.). En analysant la valeur de votre maison à vendre, la banque peut vouloir intégrer une marge de sécurité et donc, ne financer qu’une partie de la valeur de votre bien immobilier.

Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)