Comment bien choisir son lit ?

18-07-18 - Immovlan.be

Dis-moi comment et sur quel lit tu dors et je te dirai si tu as de bonne chance de te réveiller en forme et de bon poil.

Si on n’a pas tous le loisir de passer un tiers de notre temps au fond de notre lit, rythme trépident de la vie moderne oblige, on y passe en tout cas de longues heures. Or, chacun sait que, de la qualité de notre sommeil, dépend celle, physique et émotionnelle, de notre réveil et même, de la journée qui s’en suit. C’est pourquoi, plus que jamais, il est essentiel de bien choisir son lit. A la clé, quelques bons conseils pour enfin dormir sur ses deux oreilles.

Essayez-le !

Un lit ou un matelas vous font de l’œil, voire vous semblent offrir le juste rapport qualité prix ? On ne peut que vous recommander de les essayer. Oui, on ne craint pas le ridicule et on se couche de tout son long. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il ne faut pas des heures pour savoir si cette couche vous convient ou pas. Si c’est le cas, le sentiment de bien-être et de détente doit être immédiat. S’il ne vient pas, passez à autre chose. Un matelas va forcément de pair avec un sommier: un matelas de la marque A n’est pas destiné à être posé sur un sommier de la marque B.

Le matelas, c’est sur le sommier !

En revanche, le matelas est inséparable du sommier. Ne songez même pas à poser votre matelas à même le sol. Outre d’être peu confortable, cet aménagement ne permet pas une juste ventilation et la face du matelas directement en contact avec le sol va accumuler la condensation puis, inévitablement, se mettre à moisir. On vous recommandera également, dans la mesure du possible, de voir grand. Pour un lit d’une personne, le nouveau standard, c’est un 1m40, tandis que pour deux personnes, on vise le 1m60 ou le 1m80.

Vivent les matériaux naturels

Ne confondez pas soutien et fermeté. Un matelas « bien dur » n’est bon pour personne mais il faut que vos muscles, tous vos muscles et surtout ceux du dos, n’aient pas à compenser un creux ou un point plus faible de la couche. Si vous pouvez passer la main entre le creux de vos reins et le matelas, vous avez tout faux. On ne peut que vous conseiller avec force de choisir des matériaux de qualité, comme les ressorts ensachés, le bultex ou le latex. La mousse, c’est bien dans votre bain mais dans votre lit.

On oublie le synthétique !

De manière générales, les matériaux synthétiques sont à déconseiller, qui favorisent la transpiration et, donc, font le bonheur des acariens. Enfin, le matelas de rêve d’une personne peut être le cauchemar d’une autre, surtout si nos deux dormeurs n’ont pas du tout la même corpulence. Avis aux couples, vous pouvez faire sommier commun, et continuer à partager le même lit, mais opter pour des matelas séparés. Un sommier de 1m80 peut sans problème accueillir deux petits matelas de 90 cm chacun, idéalement adaptés à la morphologie de leurs hôtes respectifs.


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.