À quoi devez-vous faire attention lorsque vous achetez une résidence secondaire?

02-07-18 - Immovlan.be

Une seconde résidence dans un pays baigné de soleil vous fait de l’œil ? Vous désirez échapper aux hivers trop froids ? Nous comprenons évidemment, mais ne nous emballons pas trop vite.

Lors de l’achat d’une propriété à l’étranger, vous pouvez faire face à de nombreuses tracasseries. Avec les conseils ci-dessous, vous devriez éviter un mauvais achat ou pire, une catastrophe.

Toujours regarder sur place

L’achat d’une maison sur la base d’une brochure n’est jamais sage. Allez donc vous-même voir si vous aimez la région et louez une maison dans la région pendant un moment. Ne vous focalisez pas seulement sur la maison, mais explorez également le quartier et estimez si toutes les installations et boutiques sont facilement accessibles.

Parlez aux habitants

Cela peut sembler parfois un peu compliqué… Cela n’est en effet pas toujours évident, mais une discussion avec la population locale peut être très instructive. Ne faites pas aveuglément confiance au discours de l’agent…

Méfiez-vous lorsque vous devez payer un acompte

Vous connaissez probablement les histoires de personnes qui ont vu leur acompte partir en fumée? Il y a un bon nombre de personnes peu scrupuleuses qui travaillent dans ce secteur et une fois que vous avez effectué un acompte, il est souvent difficile de le récupérer.

Assurez-vous de connaître les conséquences fiscales

Un deuxième séjour peut – surtout si vous le louez – être un investissement intéressant, mais assurez-vous de ne pas casser toute votre tirelire. Il faut se poser les bonnes questions, comme : que devrez-vous payer en Belgique et dans le pays d’achat? Comment devriez-vous indiquer le revenu de location et ainsi de suite. Mieux vaut être averti à l’avance que de devoir aller racler les fonds de tiroir par la suite…

Gardez les coûts à l’esprit

L’achat de la propriété n’est que le sommet de l’iceberg. Il y a des coûts fixes et souvent vous devez embaucher des résidents locaux pour exécuter quelques corvées ou pour garder un œil sur votre maison. De plus, il y a également des frais d’internet, de chauffage, d’eau et d’électricité. Si vous louez la maison, vous devrez également régulièrement effectuer des travaux de réparation et rafraîchir certaines choses.

Louer ? Trouvez un partenaire fiable !

Si vous louez, vous aurez certainement besoin d’un soutien sur place. Cela peut être un voisin, mais aussi une agence immobilière fiable. Ils peuvent ensuite remettre les clés, établir l’état des lieux et voir si tout est bien à sa place.